Aller au contenu
Des étudiants en grève en Outaouais

Des stages à temps plein sans aucune rémunération pour les futurs enseignants

Des stages à temps plein sans aucune rémunération pour les futurs enseignants
Une jeune enseignante / Getty Images

Dans le cadre des études en enseignement, plusieurs stages en milieu scolaire d’une durée de six à 10 semaines doivent être complétés, et ce, sans aucune compensation financière. Depuis des années, bien des étudiants et leurs associations dénoncent cette pratique.

Les étudiants au Baccalauréat en éducation préscolaire et en enseignement primaire, de psychoéducation et ceux en travail social à l'Université du Québec en Outaouais ont déclenché une grève depuis lundi, afin de réclamer que leurs stages finaux soient rémunérés.

Écoutez Mathilde Bonin, une étudiante en deuxième année baccalauréat en éducation préscolaire et en enseignement primaire, aborder avec Paul Arcand, l'absence de compensation financière pour les stagiaires, une situation qu’elle dénonce vivement.

«Il y a quatre stages à effectuer pour ma part, j'en ai déjà fait deux donc il m'en reste deux à compléter. Le troisième et le quatrième stage qui sont les deux stages les plus longs de notre formation. Le troisième stage est d'une durée de six semaines et le quatrième stage d'une durée de dix semaines. Moi, je vais devoir effectuer ces deux stages-là l'un après l'autre à partir de mars 2025. Donc j'ai une petite année pour me préparer à devoir payer toutes mes dépenses de ces prochains stages-là.»

Elle explique que ces stages représentent littéralement un travail à temps plein, ce qui rend impossible l'accès à une rémunération à moins de faire un double emploi ou d'avoir mis assez d'argent de côté pour éviter un double emploi.

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Paul Arcand

Est-ce un signe de désaveu à l’endroit du gouvernement de François Legault?
Maîtrise physique des élèves: 300 enseignants se sont inscrits à une formation
Aide médicale à mourir: Ottawa doit-il harmoniser sa loi avec celle du Québec?

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Sans réserve
En direct
En ondes jusqu’à 15:00