Aller au contenu

Des restaurateurs tannés de se faire voler

Des restaurateurs tannés de se faire voler
Il semble que rien n'arrête les voleurs dans un restaurant. / Getty Images/Boris_Kuznets

Après le phénomène des clients qui ne se pointent pas pour honorer leur réservation, des restaurateurs se plaignent de se faire voler ustensile, vaisselle et même de l'art sur les murs.


Écoutez la chronique de Frédédic Labelle au micro de Paul Arcand au sujet des restaurateurs qui se font voler.


Marc-Olivier Frappier, copropriétaire du restaurant Mon Lapin, a lancé un cri du coeur sur les réseaux sociaux.

«Mon lapin, c'est le meilleur restaurant au Canada. Si tu vas manger là, tu as probablement les moyens de payer des cuillères à la maison», illustre Frédéric Labelle.

Linda Girolamo, propriétaire de la Pizzeria napolitaine, indique que rien n'est à l'abri des voleurs.

«On est allé jusqu'à voler un cadre assez grand, une réplique de la Mona Lisa, les poivrières, les salières, les sucriers», déplore-t-elle.

Écoutez la chronique pour savoir qu'elle est l'objet le plus inusité qu'un restaurateur s'est fait voler.

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Frédéric Labelle

«Est-ce que le camping est en train de devenir une activité de luxe?»
Une clinique d'optométrie répond avec humour aux vandales de leur vitrine
«Ça fait broche à foin en s'il vous plaît» -Frédéric Labelle

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Les dessous de l'immobilier
En direct
En ondes jusqu’à 12:00