Aller au contenu
Québec s'y oppose

Ottawa veut accélérer le rythme des réunifications familiales d'immigrants

Ottawa veut accélérer le rythme des réunifications familiales d'immigrants
Le gouvernement du Canada veut accélérer le rythme des réunifications familiales d'immigrants. / Archives La Presse Canadienne

Ottawa veut accélérer le rythme des réunifications familiales d'immigrants et passera outre le seuil fixé par Québec, selon ce que rapporte Radio-Canada.

Rappelons que le ministre de l'immigration a décidé d'autoriser 20 500 demandes de résidence permanente, alors que Québec avait fixé le seuil à 10 000 personnes.


Écoutez Me Maxime Lapointe, avocat en immigration, en discuter avec Paul Arcand. Ce dernier est à l’origine de la poursuite intentée à l’endroit du gouvernement du Québec pour les délais en réunification familiale.


«C'est une décision qui est raisonnée. Premièrement, il faut comprendre que ces familles-là attendent depuis plusieurs mois, plusieurs années dans certains cas, pour des dossiers pour lesquels le Québec a déjà dit oui.»

«Il y a trois étapes dans une demande de regroupement familial, dit Me Lapointe. Deux étapes fédérales: la première, c'est l'admissibilité du parrain. La troisième, c'est la résidence permanente. Et entre les deux, le Québec traite la demande d'engagement du parrain et se fixe un quota annuel de dossiers à finaliser par le fédéral. Mais la demande est plus forte que l'offre. Donc, on a traité 17 000 dossiers au Québec seulement l'année dernière dans cette catégorie, mais on dit toujours au fédéral de finaliser 10 000 dossiers. C'est ça qui crée les goulots d'étranglement.»

Est-ce une décision politique? La réponse ici...

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Paul Arcand

«Jamais je n'aurais cru faire de la radio avec Paul Arcand» -Nathalie Normandeau
«La grande qualité de Paul, c'est de nous permettre d'être nous-même»
Le gouvernement doit-il imposer une taxe kilométrique?

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Le Québec maintenant
En direct
En ondes jusqu’à 18:30