Aller au contenu
Mise à pied temporaire de 100 travailleurs

Après un départ fulgurant, Lion Électrique connaît «une période de turbulences»

Après un départ fulgurant, Lion Électrique connaît «une période de turbulences»
Paul Arcand / Cogeco Média

Après avoir aboli 150 postes en novembre 2023, Lion Électrique a annoncé jeudi la mise à pied temporaire d’une centaine de travailleurs de son usine de Saint-Jérôme dans les Laurentides.


Écoutez Marc Bédard, chef de la direction et fondateur de Lion Électrique, en entrevue avec l’animateur Paul Arcand.


«L’entreprise est publique depuis 2021. On fait plus que doubler chaque année. Ça va plutôt bien. Beaucoup de dépenses étaient prévues. On aurait aimé que ça se passe plus vite, récemment, mais ça ne va pas si mal. Les investissements à faire dans le futur seront minimes. […] La nouvelle mise à pied temporaire dépendra du programme fédéral pour l'électrification du transport scolaire au Canada. Il a pour objectif d’inciter les opérateurs scolaires à acheter des autobus électriques au Canada, à l’extérieur du Québec. Malheureusement, aucun opérateur n’a vu sa demande acceptée quant à ses autobus scolaires électriques…»

M. Bédard attend des réponses de la part du gouvernement Trudeau. 

En fait, la négociation se passe entre les opérateurs scolaires et le ministère des Infrastructures fédérales… Les opérateurs disent qu’ils n’ont pas reçu d’offre formelle.

L'usine de Saint-Jérôme concerne environ la moitié de la production de l'entreprise, qui est dédiée au marché canadien.

Lion Électrique a fourni 1800 autobus électriques jusqu’à présent.

«Il y a une période de turbulences dans le marché au complet des véhicules électriques, souligne M. Bédard. Les gens parlent plus de la valeur de l'action que des opérations de notre entreprise... Les investisseurs sont assez frileux actuellement.»

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Paul Arcand

«Ce souhait exprimé de vivre cet événement en gang, c'est ce qui m'a fasciné»
«On connaissait la vedette, mais on ne connaissait pas le gars»
«On a beaucoup planifié et la communication était constante»

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Balados du dimanche
En direct
En ondes jusqu’à 20:00