Aller au contenu
Demande des gens d'affaires québécois

«Les entreprises veulent du transport en commun» -le président de la STM

«Les entreprises veulent du transport en commun» -le président de la STM
Un autobus de la STM / Cogeco Média

Au tour du milieu des affaires québécois de réclamer un meilleur financement du transport collectif.

Il est assez rare que les gens d'affaires fassent une telle sortie publique pour demander un financement stable et en croissance du transport en commun. 


Écoutez Éric Alan Caldwell, président du conseil d’administration de la Société de transport de Montréal (STM), au micro de Paul Arcand, jeudi.


«Je suis en constante discussion avec le monde des affaires : le Conseil du patronat, la Fédération des chambres de commerce, la Chambre de commerce du Montréal métropolitain, parce qu'ils sont en demande. C'est bon pour les affaires, pour la mobilité de la main-d'œuvre. Il y a quelques décennies, le pattern chez les employés c’était de savoir s’il y a un stationnement fourni. Aujourd’hui, pour les jeunes travailleurs, les entreprises veulent du transport en commun, parce que c'est ce que leurs employés leur demandent et ça leur permet aussi de réduire les frais.»

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Paul Arcand

«La grande qualité de Paul, c'est de nous permettre d'être nous-même»
«Il faut que tu restes le même gars que tu es» -Paul Arcand
Le mot de la fin de Paul Arcand: «Je vais continuer de m'indigner...»

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Puisqu'il faut se lever
En direct
En ondes jusqu’à 10:00