Aller au contenu
À Moscou en Russie

Funérailles de Navalny: «Il y a certainement un mot d'ordre qui a été passé»

Funérailles de Navalny: «Il y a certainement un mot d'ordre qui a été passé»
Des manifestants tiennent une photo d'Alexeï Navalny, lors d'une manifestation en face de l'ambassade de Russie à Londres, vendredi. / AP Photo/Kin Cheung

Les funérailles de l’opposant russe Alexeï Navalny, mort le 16 février, auront lieu vendredi après-midi à Moscou.

Rappelons qu’il est mort le 16 février dans une colonie pénitentiaire située dans le nord de la Russie.

Le corps de Navalny aurait fait l'objet de violences, après son décès. On dit également que ça a été extrêmement complexe de trouver un endroit pour tenir la cérémonie.


À l’émission de Paul Arcand, mercredi, écoutez Ferry de Kerckhove, ancien diplomate canadien et professeur à l’École supérieure d’affaires publiques et internationales de l’Université d’Ottawa.


«J’espère que ça va bien se passer. Pour Vladimir Poutine, c’est une occasion idéale de découvrir qui sont les vilains supporters d’ Alexeï Navalny. C'est certain qu'il va y avoir un service d'ordre commandé pour vérifier qui s'en vient, de façon à ce que les fichiers de la police russe soient mis à jour… D’un autre côté, je crois qu'il y a certainement un mot d'ordre qui est passé du côté du camp Navalny pour que ça se passe avec dignité....»

Il souligne que l’événement se déroulera en deux temps. D’abord le service funéraire se déroulera à l’église de l’icône Notre-Dame «Soulage mon chagrin» à Marino le 1er mars. Ensuite, les funérailles auront lieu au cimetière Borisovsski dans le sud de la capitale russe.

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Paul Arcand

«Ce souhait exprimé de vivre cet événement en gang, c'est ce qui m'a fasciné»
«On a beaucoup planifié et la communication était constante»
«Tout le monde a peur que ça dégénère» -Fabrice de Pierrebourg

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Classiques 80-90
En direct
En ondes jusqu’à 17:00