Aller au contenu
Commission Normandeau-Ferrandez

Paperasse en moins: «Ça ne règle pas la question des soins de santé»

Paperasse en moins: «Ça ne règle pas la question des soins de santé»
La commission Normandeau-Ferrandez / Cogeco Média

Le gouvernement du Québec a annoncé cette semaine qu’il coupe dans la paperasse médicale afin que les médecins puissent passer plus de temps auprès des patients. 

Le ministre de la Santé, Christian Dubé, met notamment un terme au formulaire de 50 pages associé à la Commission des normes, de l'équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST).

Par ailleurs, les médecins n'auront plus à remplir le formulaire d'hébergement pour des soins de longue durée.

Est-ce que Christian Dubé réussira son pari d’améliorer l’accès aux soins de santé?


Écoutez les chroniqueurs Nathalie Normandeau et Luc Ferrandez au micro de Paul Arcand, mercredi.


«L’enjeu de l’accès aux soins est un chemin de croix. Ensuite, quand tu as réussi à entrer dans le système, bingo, ça va bien. Au moment où l’on apprenait cette nouvelle, The Montreal Gazette indiquant dans un article que l’attente dans les urgences du Québec est au moins trois fois plus longue qu’en Angleterre. Un autre texte démontre les longs mois imposés aux patients qui souhaitent voir un médecin spécialiste. Conclusion : la route sera encore très longue avant d’avoir un accès optimal en matière de soins de santé.»

«Les médecins sont tannés de ces formulaires et ils ont raison. Mais, il y a 36 millions de visites médicales par année au Québec. Alors, même si on élimine tous les formulaires, ça ne règle pas la question des soins de santé, qui est bien plus large que ça.»

La Fédération des médecins omnipraticiens du Québec demande depuis longtemps que le travail administratif de ses membres soit allégé.

Précisons que les médecins doivent encore remplir de nombreux documents administratifs.

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Paul Arcand

«Un peu comme un médecin de famille» -Christine Laliberté
«Il est toujours aussi vulgaire et grinçant» -Catherine Brisson
«Ce qui me fait peur, c'est l'idée de soumettre la Justice à la présidence»

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Classiques 80-90
En direct
En ondes jusqu’à 17:00