Aller au contenu
Le hockey des Canadiens

«Côté exécution, des deux bords, ce n’était pas fort» -Martin St-Louis

«Côté exécution, des deux bords, ce n’était pas fort» -Martin St-Louis
Rafaël Harvey-Pinard et TJ Oshie / AP Photo

Ce n'était pas le genre de match que les entraîneurs apprécient, mais Martin St-Louis a au moins aimé le résultat face aux Capitals: une victoire de 5-2 de son équipe après un long congé.


Écoutez l’après-match avec Martin McGuire, Dany Dubé et Mario Langlois.


Au menu:

L'intro de Mario Langlois

L’analyse de Dany Dubé

  • Le brio de Juraj Slafkovsky
  • Le départ de Monahan ouvre la porte à de nouvelles responsabilités sur l'avantage numérique
  • Phillip Danault, un modèle pour Brandon Gignac? 

«J'ai aimé le travail de Gignac et si j'avais un conseil, je lui dirais: "Inspire-toi de Phillip Danault. C'est un joueur que tu peux essayer de copier. C'est accessible. C'est juste un match, il faut voir sur une plus longue période, mais s'il peut générer un peu d'attaque (...) il peut devenir un joueur intéressant pour les Canadiens pour la suite des choses.»

Les propos de Brandon Gignac qui jouait son premier match avec les Canadiens

«J’ai eu l’appui de tout le monde ici. J’ai été bien accueilli. Je suis parti de loin quand même. Entre mes deux matchs dans la LNH, ç’a été assez long (...) J’ai apporté de la vitesse dans le match. Ma mentalité, c’est d’essayer d’aider l’équipe à gagner. C’est une chose de jouer dans la LNH, mais de le faire avec le logo des Canadiens, c’en est une autre. C’est un rêve de jeunesse.»

Samuel Montembeault commente l'arrêt incroyable de David Savard

«J'ai entendu quelqu'un dire: "David Sauveur" et j’ai trouvé ça bien drôle. Je vais lui devoir un souper. Dans un autre départ aussi, contre les Islanders, il m’avait sauvé comme ça...»

Le match vu par l'entraîneur-chef Martin St-Louis

«C’était un match bizarre à coacher. En première période, on était aux bonnes places et on était opportunistes, mais ce n'est pas comme si on avait une bonne exécution (...) Côté exécution, des deux bords, ce n’était pas fort. Mais on a été capables d’aller chercher l’avance.

«La deuxième période a été difficile à coacher. On a écopé de punitions et on leur a laissé de l’espace. On a eu de la difficulté à gérer la zone neutre (…) On a été chanceux de sortir de là à 3-1. J’ai aimé la troisième. Ce n'était pas un match parfait.»

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Dany Dubé

«Il y a des affaires qui m'impressionnent à Vancouver» -Dany Dubé
La valeur de la profondeur, en séries éliminatoires
«Il va avoir l'opportunité de travailler avec plus de talent» -Dany Dubé

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Puisqu'il faut se lever
En direct
En ondes jusqu’à 10:00