Aller au contenu

Est-ce qu’on prend au sérieux les impacts de l’intimidation à l’école?

Est-ce qu’on prend au sérieux les impacts de l’intimidation à l’école?
Nathalie Normandeau / Cogeco Média

Est-ce qu’on prend au sérieux les impacts de l’intimidation à l’école?

C’est la question sur laquelle se penche l'animatrice Nathalie Normandeau, en compagnie de la pédopsychiatre Céline Lamy.

«Je pense qu'il est important que les adultes se questionnent sur la façon dont ils perçoivent l'intimidation», dit-elle. 

Elle ajoute qu'elle voit encore de la banalisation et des retournements de la culpabilité vers la victime.

«La minimisation, c'est le truc classique, à savoir un ado ou un enfant vient nous expliquer qu'il est victime d'intimidation, puis l'adulte va dire: "Oh, bah il s'est fait un peu achaler ou il s'est fait un peu bousculer". Donc, il y a minimisation de ce qui se joue. La banalisation, c'est de dire: ''Tous les enfants sont un peu en train de se chercher à la cour de récréation''. Donc voilà, on banalise. Et puis, le phénomène le plus inquiétant, c'est le retournement de la culpabilité. Un adulte qui lui dit: "Pourquoi toi? Tu as fait quoi pour qu'il s'en prenne à toi?" En gros, le fameux il n'y a pas de fumée sans feu. Et ça, c'est très symptomatologie quand même de cette vision de la victime. On culpabilise la victime, on pointe le comportement, puis on dit qu'il n'y a pas de fumée sans feu.»

«Oui, il y a une loi qui est passée en 2012 qui oblige les écoles à avoir un plan de lutte contre ce phénomène. Donc on pourrait se dire “OK, c'est réglé”, mais les enquêtes au sujet montrent que les plans de lutte dans chaque école ne sont pas toujours très réactualisés, pas pris au sérieux parfois et juste relégué dans des tiroirs.»

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Nathalie Normandeau

Ancienneté des travailleurs de la santé en agence: «Un gain pour les Québécois»
CPE pour les demandeurs d'asile: «Le gouvernement se tire dans le pied»
Dossier des demandeurs d'asile: «C’est un vrai scandale cette affaire-là»

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Le Québec maintenant
En direct
En ondes jusqu’à 18:30