Aller au contenu
Résultat serré de l'entente négociée par la FAE

«Plein de questionnements au niveau de la démocratie syndicale»

«Plein de questionnements au niveau de la démocratie syndicale»
Les enseignants de la FAE ont fait une très longue grève / (Photo: Cogeco Média)

Après un mois de silence, la présidente de la FAE est finalement sortie de son mutisme lundi pour réagir publiquement à l’entente de principe


Écoutez Sylvain Duclos, enseignant au secondaire à Québec, commenter l'entente en entrevue au Québec maintenant.


Le résultat du vote a été extrêmement serré; l'entente a finalement été approuvée par à peine un peu plus de 50% des membres.

Tout ça laisse maintenant planer des doutes sur le moral des profs et plusieurs enseignants remettent aussi en cause la démocratie syndicale.

«Il y en a beaucoup qui nous ont dit qu'ils avaient voté à contrecœur parce qu'ils ne voulaient pas retourner en grève, parce qu'ils sentaient qu'il n'y avait plus la population de leur côté et qu'on avait perdu le momentum.

«Donc, c'est vraiment une entente qui a été adoptée à contrecœur de la part des enseignants et qui laisse la porte ouverte à plein de questionnements au niveau des conditions d'apprentissage des élèves dans les classes, mais aussi au niveau de la démocratie syndicale.»

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Philippe Cantin

«C'est un temps très, très difficile pour les partis au pouvoir»
«En France, c'est House of Cards, mais dans le réel» -Philippe Léger
Conflit israélo-palestinien: Nétanyahou dissout son cabinet de guerre

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
La nuit en direct
En direct
En ondes jusqu’à 03:00