Aller au contenu
Commission Normandeau-Ferrandez

«C'est comme si le Stade olympique renaît de ses cendres!» -Nathalie Normandeau

«C'est comme si le Stade olympique renaît de ses cendres!» -Nathalie Normandeau
La commission Normandeau-Ferrandez / Cogeco Média

Le gouvernement du Québec va finalement de l’avant avec le remplacement du toit et de l’anneau technique du Stade olympique de Montréal. Est-ce une bonne décision?

Voilà la question sur laquelle se penchent les chroniqueurs Luc Ferrandez et Nathalie Normandeau, lundi matin, au micro de Paul Arcand.

De l'avis des deux chroniqueurs, c'est non seulement un choix avisé, mais c'est le seul choix possible.

«Si on veut mettre un toit lourd, un toit en acier fixe, il faut alléger l’anneau technique qui est trop lourd en béton. Il faut l’alléger pour que le poids puisse s’appuyer sur les colonnes. Et enlever l’anneau technique, ça coûte une fortune. [...] Mais ça va faire que le stade va rentrer dans ses frais en termes d’exploitation, c’est-à-dire que le gouvernement n’aura pas à mettre une cenne dans l’exploitation du Parc olympique pour l’instant et mettre 15 millions$ par année.»

«Le gouvernement a entre les mains le dossier d’affaires produit par l’organisation du Parc olympique. Alors, cette solution, selon moi, c’est celle de la dernière chance. Pourquoi? Parce qu'il n’y a qu’un seul consortium qui a été retenu, qui s’est qualifié, c’est le consortium Pomerleau, Canam et Associés.»

Nathalie Normandeau revient aussi sur la participation au consortium de l’entreprise d’ingénierie Walter P. Moore qui selon elle a travaillé dans plus de 200 infrastructures sportives à travers le monde et qui a contribué à bâtir l’un des plus beaux et des plus grands stades de NFL aux États-Unis.

«Ils ont une connaissance très fine d’enjeux qui semblent extrêmement sensibles. Et je me dis c’est ce genre d’expertises dont on a besoin pour s’assurer que la solution qui est retenue soit la bonne. Parce que si cette solution retenue n’est pas la bonne ou s’avère être une mauvaise solution, honnêtement, je ne sais pas qu’est ce qu’il va nous rester comme options.»

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Paul Arcand

«Le but est de préparer l'atterrissage des astronautes de la mission ArtemisIII»
Deux ans de conflit en Ukraine:  la Russie a l'avantage
Conseil municipal de Québec: bisbille pour des caricatures sur Facebook

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Classiques 80-90
En direct
En ondes jusqu’à 17:00