Aller au contenu
À l'endroit de compétiteurs

Le président de Sutton Québec aurait commandé des incendies criminels

Le président de Sutton Québec aurait commandé des incendies criminels
Bénédicte Lebel / Cogeco Média

Le co-fondateur de Sutton Québec, Christophe Folla, âgé de 70 ans, est accusé d’avoir commandé des incendies criminels chez des compétiteurs alors qu'il était président du groupe.

Écoutez la chroniqueuse Bénédicte Lebel aborder avec Paul Arcand que Folla, de même que deux complices, Benjamin Amar et Alain Marc Nahmias ont été arrêté mercredi par la Sûreté du Québec.
 
Les trois hommes font face à des accusations d'incendie criminel et de complot en vue de commettre un acte criminel. 
 
Ce sont huit incendies criminels et deux tentatives d'incendie qui ont eu lieu à Sainte-Thérèse et Saint-Sauveur et qui ont causé des dommages à plusieurs immeubles, dont des locaux de Royal LePage et RE/MAX sur une période d’environ cinq ans entre 2017 et 2022.

Monsieur Folla doit comparaître jeudi au palais de justice de Saint-Jérôme, alors que les deux autres devaient comparaître mercredi.

À noter que la firme qui représente Sutton Québec a indiqué mercredi que Christophe Folla est retiré des articles d'incorporation de Sutton Québec, qu'il n'est plus administrateur du groupe et qu'il n'y aurait plus de lien entre Christophe Folla et Sutton.

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Bénédicte Lebel

Fraude envers le CHUM: une famille risque jusqu’à huit ans de prison
«Le projet PatronYme a dirigé drastiquement l’enquête vers Marc-André Grenon»
Un ex-directeur d’école de Sherbrooke accusé de leurre

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Puisqu'il faut se lever
En direct
En ondes jusqu’à 10:00