Aller au contenu
La grève a eu des impacts sur les élèves

Plan de rattrapage: «Je n’y croyais pas deux secondes» - Geneviève Pettersen

Plan de rattrapage: «Je n’y croyais pas deux secondes» - Geneviève Pettersen
Geneviève Pettersen / Cogeco Média

Écoutez Geneviève Pettersen et l'animateur Luc Ferrandez discuter du fameux plan de rattrapage du gouvernement Legault ayant pour objectif d'aider les élèves qui ont manqué plusieurs jours d’école en raison de la grève des enseignants. Selon la chroniqueuse du 98.5, il a du plomb dans l’aile.

«Pour ce fameux plan de rattrapage, de 300 millions de dollars, eh bien, ça ne se bouscule pas aux portes! Personne n'est surpris. Le talon d'Achille de ce fameux plan annoncé en grande pompe par Bernard Drainville, il repose essentiellement sur la participation volontaire des enseignants. Même si on leur proposait, on leur propose encore d’ailleurs, le plan est toujours de les payer en heures supplémentaires pour participer à du tutorat, du mentorat. Appelons ça comme on veut, à l'extérieur des heures de classe. Est-ce qu'on peut vraiment en vouloir aux professeurs de ne pas lever la main? La réponse est non.»

Pourtant, plusieurs professeurs auraient pu être tentés d’avoir un meilleur revenu, alors qu’ils en ont été privé pendant plusieurs semaines.

«En même temps, est-ce que c'est une si grande quantité de profs qui était aux prises avec une précarité économique? C'est quand même permis de se poser la question. Quand j'avais entendu Bernard Drainville dire qu'on allait se fier aux profs, au personnel et aux parents, je m'excuse, moi, je n’y croyais pas deux secondes.»

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Luc Ferrandez

Des coureurs du Giro d'Italie menacent de faire la grève
Tour de table: souffrez vous de blurring?
Le Vatican blanchit le cardinal Gérald Cyprien Lacroix de tout soupçon

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Puisqu'il faut se lever
En direct
En ondes jusqu’à 10:00