Aller au contenu

La «découverte» de documents qui rendent compte des premiers temps de Montréal

La «découverte» de documents qui rendent compte des premiers temps de Montréal
Patrick Lagacé / Cogeco Média

La «découverte», à la fin de la semaine dernière, de documents qui rendent compte des premiers temps de la ville de Montréal. Pourquoi est-ce que tous les médias ou presque en ont parlé et que ça a passionné le public?

Au micro de Patrick Lagacé, écoutez le chroniqueur Jean-François Nadeau parler de cette découverte.

Il s'agit de nouveaux documents d’archives en lien avec Jeanne Mance, signés de la main de la cofondatrice de Montréal, qui ont été retrouvés à Québec.

On avait toujours dit que des documents de Jeanne Mance avaient brûlé lors des incendies à l'Hôtel-Dieu, de Montréal. Et en faisant de la recherche, Paul Labonne est tombé sur le testament de Jeanne Mance, et notamment le premier codicille qui dit qu'elle léguait tous ses papiers du particulier, donc ses papiers privés, à l'Hôtel-Dieu et les papiers qu'elle recevrait de France dans les mains de monseigneur de Laval. 

«On se dit, on a une lettre autour de 1650 liée à Jeanne Mance. Qu'est-ce qu'elle dit? De quoi elle parle? Qu'est-ce qu'elle raconte? Est-ce qu'elle nous dit des choses? Parce qu'au fond, on a toujours l'impression que ces documents-là, qui viennent des temps anciens, c'est des vieilles affaires. En fait, c'est pas des vieilles affaires, c'est notre jeunesse, c'est les débuts de quelque chose. C'est comme si on regardait notre jeunesse.»

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Jean-François Nadeau

Le très grand mythe d’Alexis le Trotteur
La peur du loup au parc Michel-Chartrand
«Le corps était condamné à être livré à la médecine» -Jean-François Nadeau

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Le Québec maintenant
En direct
En ondes jusqu’à 18:30