Aller au contenu
Il filmait ses victimes inconscientes

Le violeur en série Samuel Moderie plaide finalement coupable

Le violeur en série Samuel Moderie plaide finalement coupable
Le violeur en série Samuel Moderie plaide finalement coupable / SPVM

Le violeur en série Samuel Moderie a plaidé coupable jeudi à une vingtaine d’accusations pour avoir drogué, agressé sexuellement et filmé 13 femmes alors qu’elles étaient inconscientes.

Plusieurs ont été agressées dans leur propre maison selon ce que rapporte la chroniqueuse Bénédicte Lebel vendredi matin au micro de Louis Lacroix.

L’homme de 28 ans les a piégées après les avoir rencontrées sur des applications de rencontre comme Badoo ou JALF et souvent c’est lui qui les amenait à boire ou à manger selon la chroniqueuse.

Il dissimulait alors des drogues dans de l’alcool ou de la nourriture et les femmes se sentaient ensuite très mal, avaient des vertiges et ne pouvaient plus tenir debout, avant de perdre conscience. Moderie pouvait alors les agresser librement et assouvir ses instincts les plus pervers.

«Ce qui est encore plus troublant, c’est que plusieurs femmes ne savaient pas qu’elles avaient vécu des agressions, qu’elles avaient été filmées, parce qu’elles étaient alors inconscientes.»

À ce jour, deux victimes de Samuel Moderie n’ont toujours pas été identifiées, bien que les policiers aient trouvé des photos et vidéos des agressions, ils ne sont pas en mesure d’identifier les deux femmes qui en ont été victimes.

Ce n’est pas la première fois que Samuel Moderie commet ce genre de crime, alors qu'en 2019, il a été condamné à deux ans de prison pour des gestes semblables. On peut ainsi s'attendre à ce que la Couronne demande une peine très importante.

SPVM

Source: SPVM

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Bénédicte Lebel

54 véhicules volés ont été saisis mardi au port de Montréal
Leurre d'une adolescente: un entraîneur de soccer espère la clémence du tribunal
«Le projet PatronYme a dirigé drastiquement l’enquête vers Marc-André Grenon»

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Balados du dimanche
En direct
En ondes jusqu’à 20:00