Aller au contenu
Prison à domicile pour un Torontois

«C’est assez épouvantable comment il a harcelé cette femme pendant sept mois»

«C’est assez épouvantable comment il a harcelé cette femme pendant sept mois»
Bénédicte Lebel / Cogeco Média

À l'occasion de sa chronique mercredi matin, écoutez Bénédicte Lebel rapporter l'histoire d'un homme ayant écopé de deux ans de prison à domicile, de 240 heures de travaux communautaires et de deux ans de probation pour avoir harcelé une collègue de travail.

Chul Choi, un homme de 55 ans qui habite en Ontario, a ainsi harcelé une collègue de travail qu'il connaissait à peine pendant sept mois.

La victime avait commencé en décembre 2018 à recevoir des appels anonymes où un homme simule une activité sexuelle, puis des appels soutenant que des annonces en matière de prostitution ont été affichées avec son nom et ses coordonnées. 

«À la suite de l’enquête, l’entreprise a déterminé que Chul Choi, un directeur au bureau de Toronto était derrière le harcèlement. Entre autres en faisant le lien avec des adresses IP.»

Le Torontois avait déjà travaillé avec la victime, mais ils ne se connaissaient pas.

Le but était de l'humilier, de la dénigrer et de nuire à sa réputation sur son lieu de travail. Lors du procès, il a toutefois été impossible pour la cour d'établir le motif de ce harcèlement, selon ce qu'explique la chroniqueuse.

Bénédicte ajoute que malgré la condamnation, la victime reste marquée par le harcèlement qu’elle a vécu et elle a encore peur cinq ans plus tard.

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Bénédicte Lebel

«Le projet PatronYme a dirigé drastiquement l’enquête vers Marc-André Grenon»
Leurre d'une adolescente: un entraîneur de soccer espère la clémence du tribunal
54 véhicules volés ont été saisis mardi au port de Montréal

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
L'effet Normandeau
En direct
En ondes jusqu’à 12:00