Aller au contenu
Commission Normandeau-Ferrandez

Des audits pour les sociétés de transports, bonne ou mauvaise idée?

Des audits pour les sociétés de transports, bonne ou mauvaise idée?
La commission Normandeau-Ferrandez / Cogeco Média

C'est une partie de bras de fer entre Québec et les sociétés de transport pour le financement du déficit, alors que la ministre Geneviève Guilbault vient de bonifier sa proposition. Alors, est-ce qu'on devrait, comme on le voit dans l'entreprise privée, envoyer une armée de comptables vérifier les états financiers de la STM? Des audits pour les sociétés de transports, bonne ou mauvaise idée? 


Écoutez les commissaires Nathalie Normandeau et Luc Ferrandez en discuter au micro de Paul Arcand.


«Écoute, méchant show de boucane! C'est sûr qu'on va trouver quelque chose», dit Luc Ferrandez.

«C'est sûr qu'on va trouver que dans telle société de transport, ils ont réussi à faire du temps supplémentaire, moins de temps supplémentaire que dans telle autre, parce que les horaires sont variables, que les garages ont coûté un tiers de moins à Laval qu'ils ont coûté à Montréal. Et elle va trouver que les cadres sont plus payés à droite qu'à gauche, ça, c'est sûr. Et c'est la même chose en santé, qui est sous la gouverne de la CAQ. On s'entend que sous la gouverne du gouvernement provincial, ça fait des années qu'on dit qu'on a plus de médecins par habitant qu'en Ontario et on n'arrive pas à comprendre pourquoi. Ça fait des années aussi qu'en éducation, on s'aperçoit que notre taux de décrochage est plus élevé qu'en Ontario, avec des dépenses comparables. Donc les systèmes, quand tu fouilles dedans, tu trouves des anomalies.»

De son côté, Nathalie Normandeau soutient qu’il faudra certainement revoir la façon de faire.

«Mais on fait quoi, on continue de pomper de l'argent? Se questionner sans se questionner sur les façons de faire des sociétés de transport? Un exemple très concret. Il y a un chauffeur STM qui m'a écrit ce matin. Son bus a circulé pendant toute une semaine, incluant la fin de semaine avec une boîte à perception qui était non fonctionnelle. Ça leur a pris une semaine avant de régler le problème de cette fameuse boîte de perception. Résultat: les passagers ont embarqué durant une semaine dans ce fameux autobus sans payer.»

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Paul Arcand

«Les gens ne vont pas résister à explorer la plus grande réserve de pétrole»
«Du soleil, du beau temps ce week-end, on va en avoir à la pelletée»
« Beau spectacle, les oeufs ont commencé à éclore» -Frédéric Labelle

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Classiques 80-90
En direct
En ondes jusqu’à 18:00