Aller au contenu

«No-show» en restauration: faut-il une pénalité?

«No-show» en restauration: faut-il une pénalité?
Des personnes qui mangent au restaurant / Photo : FG Trade Latin / E+ / Getty Images

Une majorité de Québécois est favorable à l'imposition d'une pénalité si des gens de se présentent pas à un restaurant après fait une réservation, selon un sondage Léger. Faut-il adopter une loi qui impose une pénalité pour le no-show?

C'est la question sur laquelle se penche Nathalie Normandeau, jeudi, en compagnie de Robert Dion, fondateur et éditeur de HRI Mag, hôtels restaurants et institutions, et détaillants alimentaires. 

Écoutez-le expliquer pourquoi il est favorable à une telle loi. Il aborde aussi la façon dont elle devrait être mise en place.

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Nathalie Normandeau

Nouveaux pouvoirs des pharmaciens: qu'est-ce que ça implique?
Une cuillère qui promet à ses utilisateurs de rehausser le goût des aliments
Demandeurs d'asile au Québec: «La ministre de l'Immigration tape du pied!»

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
En direct
En ondes jusqu’à