Aller au contenu
Programme Immersion

«Ils ont été exposés aux scénarios difficiles qu'ils vont vivre» -Fady Dagher

«Ils ont été exposés aux scénarios difficiles qu'ils vont vivre» -Fady Dagher
Fady Dagher / Ryan Remiorz / La Presse Canadienne

Avant de devenir policiers pour le SPVM, les nouvelles recrues doivent maintenant compléter la formation Immersion. 

Paul Arcand a donc invité Adèle Coursol et Charlie Malenfant, deux policiers de 21 ans qui faisaient partie de la première cohorte du programme Immersion, à partager cette expérience, vendredi avec les auditeurs de l'émission Puisqu'il faut se lever. 

Ils étaient accompagnés de Fady Dagher, le chef du SPVM, qui rappelle d'abord les grandes lignes du projet.

«Trois semaines d'immersion donc d'éducation technique en plus de scénarios extrêmement difficiles. Cinq semaines d'immersion dans la communauté, puis un quinze semaines dans les postes de quartier. Les premières semaines sont de l'immersion technique et émotionnelle. C'était vraiment les exposer à des scénarios difficiles qu'ils vont vivre prochainement comme futurs policiers. Ils ont été exposés à des situations où ça les a mis hors de leur zone de confort.»

Écoutez Adèle Coursol et Charlie Malenfant raconter certaines situations très marquantes auxquelles ils ont été confrontés lors de la formation...

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Paul Arcand

«Ce genre de développement peut soulever des questions» -Pierre-Yves McSween
L'énigme du lundi 27 mai 2024
Deux ans et demi de prison pour le chauffard Mohamed Nacer Lazrak

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Puisqu'il faut se lever
En direct
En ondes jusqu’à 10:00