Aller au contenu
Crise interne au Parti libéral du Québec

«Je suis totalement abasourdi et ne comprends pas l'origine de la plainte»

«Je suis totalement abasourdi et ne comprends pas l'origine de la plainte»
Frédéric Beauchemin / La Presse Canadienne

Crise interne au Parti libéral du Québec : le député Frédéric Beauchemin et trois de ses employés font l'objet d'une plainte pour harcèlement psychologique. 

Vendredi, au micro de Paul Arcand, le député donne sa version de la situation concernant cette plainte logée par la présidente de la Commission-Jeunesse du Parti libéral du Québec, Élyse Moisan. Il brosse d'abord le portrait des reproches qui lui sont faits.

«La plainte spécifique, c'est que j'ai manqué de tact. J'ai été paternaliste.»

Il souligne sa surprise de faire l'objet d'une telle plainte, alors qu'il raconte avoir eu une rencontre très positive avec Élyse Moisan, au sujet des problèmes à l'intérieur de la Commission-Jeunesse. Selon le député, la conversation d'une quarantaine de minutes s'est bien déroulée.

«On aurait voulu parler un peu plus, alors on s'est donné un rendez-vous pour la suite des choses. Puis elle m'a texté pour me dire «Allo Fred, merci encore pour notre rencontre, une chose est sûre, c'est que tu es un excellent parrain et c'est encourageant de savoir que l'on pourra toujours compter sur ta collaboration.»

Il affirme donc être totalement abasourdi face à cette plainte.

«Je ne comprends pas d'où vient l'origine de la plainte. Puis c'est triste à dire, ça fait mal au parti, ça me fait mal à moi personnellement. Puis, j'imagine que pour Élyse c'est aussi douloureux.»

Il souligne tout de même sa confiance envers le processus prévu pour ce type de situation et la suite des choses...

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Paul Arcand

Directive du CISSS de la Côte-Nord: «Je n'en reviens pas»- Lionel Carmant
L'énigme du 30 mai
Hôpital de Baie-Comeau: «Des fonfons utilisent la menace pour sortir des vieux»

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Puisqu'il faut se lever
En direct
En ondes jusqu’à 10:00