Aller au contenu
Près de 3000 morts déjà recensés

Certains villages dévastés: «Ils ne sortiront que des personnes mortes»

Certains villages dévastés: «Ils ne sortiront que des personnes mortes»
Des blessés sont transportés par hélicoptère vers Marrakech. / Europa Press via AP

Bien que la ville de Marrakech ait été touchée durement par le séisme qui a fait au moins 2900 morts au Maroc, de nombreux villages en zone montagneuse ont été détruits et sont toujours complètement isolés.

Pour nous parler de la situation à l’extérieur de la métropole marocaine, Paul Arcand a parlé à la reporter de BFMTV, Clémence Dibout, qui est à Ijoukak, la région de l’épicentre du tremblement de terre.

«Il faut s'appuyer sur les drones et les chiens pour essayer d'identifier des personnes sous les gravats. Très certainement, aujourd'hui comme hier, ils ne sortiront que des personnes mortes de ces gravats. [...] En revanche, les secouristes ont un espoir parce qu'il y a plein des villages isolés ici et là dans la montagne et là, de temps en temps, les ambulanciers arrivent à dégager la route et aller dans ce village et constater qu'il y a des blessés à prendre en charge absolument, tout de suite, maintenant.»

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Paul Arcand

«On connaissait la vedette, mais on ne connaissait pas le gars»
«Ce souhait exprimé de vivre cet événement en gang, c'est ce qui m'a fasciné»
«Tout le monde a peur que ça dégénère» -Fabrice de Pierrebourg

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Le Hockey des Canadiens
En direct
En ondes jusqu’à 22:00