Aller au contenu
Le juge Delisle n'en a pas fini avec la justice

«C'est une saga judiciaire quand même extraordinaire» -Alain Gravel

«C'est une saga judiciaire quand même extraordinaire» -Alain Gravel
L'ex-juge Jacques Delisle / La Presse canadienne

Nouveau chapitre dans l'affaire du juge à la retraite de 88 ans, Jacques Delisle, qui pensait bien en avoir fini avec la justice: la Cour d'appel vient d'annuler l'arrêt des procédures qu'il avait obtenu en préparation de son nouveau procès pour le meurtre prémédité de sa femme en 2009, à Québec.

Rien n'empêche les avocats de l'octogénaire de revendiquer d'autres arrêts des procédures, ce qui pourrait allonger tout le processus.


Écoutez l'animateur Paul Arcand qui en discute avec Alain Gravel, journaliste, animateur et ancien co-animateur de l'émission Enquête. Il est aussi l'animateur de l'émission Les faits d'abord à Radio-Canada.


«Après condamnation en première instance en 2012, par la suite confirmation de sa condamnation par la Cour d'appel et la Cour suprême qui a refusé de se prononcer. Ensuite, il y a eu des requêtes au ministre de la Justice, le ministre fédéral de la Justice qui décide d'ordonner un nouveau procès, la Cour supérieure l'année dernière qui décide qu'il n'y aura pas de procès... et la Cour d'appel qui renverse la décision de la Cour supérieure! Quand on regarde ce qui se passe dans les tribunaux, la lourdeur, la longueur, l'histoire d'un ex-juge, ça fait 14 ans, c'est une saga judiciaire quand même extraordinaire. C'est assez complexe tout ça.»

L'ex-juge Delisle purge une peine de prison à vie pour le meurtre de son épouse Nicole Rainville. Reconnu coupable de meurtre au premier degré en 2012, il a entamé une demande de révision il y a six ans et clame toujours son innocence.

Depuis maintenant neuf ans derrière les barreaux, il aura droit à un nouveau procès.

Jacques Delisle a été condamné à la prison à vie en 2012, mais le ministre fédéral de la justice a ordonné la tenue d'un deuxième procès citant un motif raisonnable d'erreur judiciaire.

Rappelons que Nicole Rainville, est morte d'une balle dans la tête.

La défense a toujours plaidé que la femme s'était enlevée la vie dans son condo de Sillery.

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Paul Arcand

35e édition des FrancoFolies: clins d'oeil à Guy Latraverse et Karl Tremblay
Donald Trump aurait violé une ordonnance sur les commentaires aux témoins
Tendance culinaire étrange: laver son fromage râpé

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Les amateurs de sports
En direct
En ondes jusqu’à 00:00