Aller au contenu
À l'aube des négociations

«Conduire un autobus avec des enfants, c'est plus la même chose» -José Dubé

«Conduire un autobus avec des enfants, c'est plus la même chose» -José Dubé
Un autobus scolaire. / Cogeco Média.

En cette semaine de rentrée scolaire, les difficultés qu'a connues le transport scolaire des élèves l'an dernier pourraient survenir de nouveau. Dans les prochains mois, une trentaine de syndicats et quelque 1700 chauffeurs de plusieurs régions comme le Saguenay, les Laurentides, Lanaudière, Montréal, Laval, la Rive-Sud, le Bas-Saint-Laurent et l'Estrie entreront en négociation afin d'obtenir de meilleures conditions et un salaire horaire plus élevé.

Serons-nous assurés que le service de transport scolaire sera offert partout et en tout temps? 

Écoutez la présidente du secteur Transport scolaire de la Fédération des employées et employés de services publics de la CSN et conductrice d’autobus scolaire depuis 19 ans, Josée Dubé, aborder le tout avec Paul Arcand.

«Les enfants ont changé, le système a changé... Conduire un autobus avec des enfants, c'est plus la même chose qu'il y a dix ans. [...] Quand on a un transporteur qui décide d'être consciencieux et d'être conscient que lui a envie de continuer à faire rouler sa business, on a eu de très beaux règlements... Mascouche, ils sont passés de 18$ de l'heure à 24$ de l'heure.»

La présidente souligne que pour le moment, le conflit de travail n'est pas une option, mais le message devra être entendu, car les chauffeurs souhaitent avoir des conditions décentes.

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Paul Arcand

Le premier ministre François Legault a planté un arbre pour le Jour de la Terre
Agressions sexuelles dans un resto-bar: des victimes potentielles recherchées
«Je ne peux pas croire ce que j'ai vu!» -Sophie Grégoire Trudeau

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Puisqu'il faut se lever
En direct
En ondes jusqu’à 10:00