Aller au contenu

Rentrée scolaire : la situation demeure préoccupante

Rentrée scolaire : la situation demeure préoccupante
Jonathan Trudeau / Cogeco Média

À l'occasion de sa chronique lundi matin, le chroniqueur Jonathan Trudeau aborde le portrait de la rentrée scolaire qui semble finalement moins sombre que ce qu'on présageait, bien qu'elle demeure préoccupante, notamment pour les services de garde qui pourraient faire l'objet de coupures de services.

Soulignant que les enjeux toucheront beaucoup les parents et les enfants, il espère que les données en temps réel puissent faire une différence avec le projet de loi 23.

Il ne croit toutefois pas une seconde que le ministre Bernard Drainville ait voulu amplifier l'état des faits la semaine dernière, alors que s'il n'avait pas révélé les chiffres. On aurait reproché au ministre de ne pas le faire, selon Trudeau.

Il revient aussi sur le texte de Jean-François Racine dans le Journal de Québec concernant le refus automatique que le journaliste a reçu lorsqu'il a postulé pour aller faire de la suppléance en français dans le secteur de Québec.

La CAQ est stable dans les sondages

Jonathan revient aussi sur quelques constats du sondage Léger de la fin de semaine sur ce qu'on pense des partis politiques. La CAQ demeure au même point, mais le PLQ a des questions à se poser en ce qui concerne leur course à la chefferie.

Il aborde finalement les résultats en région dans le sondage et la chute drastique de Québec solidaire et le psychodrame de Jean-Talon alors que des communications entre Pascal Paradis et un conseiller économique de François Legault ont été partiellement rendues publiques... La stratégie pourrait s'être retournée contre la CAQ.

Écoutez l'intégralité de sa chronique.

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Paul Arcand

«Ce souhait exprimé de vivre cet événement en gang, c'est ce qui m'a fasciné»
«Il est toujours aussi vulgaire et grinçant» -Catherine Brisson
«Ce qui me fait peur, c'est l'idée de soumettre la Justice à la présidence»

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Même le week-end
En direct
En ondes jusqu’à 11:00