Aller au contenu
Chronique réseaux sociaux

Casse-croûte à Neuville: «Le trouble est vraiment pogné, ça brasse»

Casse-croûte à Neuville: «Le trouble est vraiment pogné, ça brasse»
Le grand tour des réseaux sociaux avec Frédéric Labelle / Cogeco Média

Du nouveau dans le dossier du «casse-croûte de la discorde à Neuville». L’endroit est tellement populaire que les voisins s’en plaignent. 


À l'émission de Paul Arcand, écoutez le chroniqueur Frédéric Labelle expliquer où en est la situation.


Il s’agit d’un casse-croûte qui existe depuis 1954 et qui a été racheté en 2017 par Denis Bergeron. 

Pendant les grosses journées, la douzaine de places de stationnement ne fournit pas. Résultat: les clients stationnent sur l'accotement de la 138, ce qui ne plaît pas aux voisins.

«Le trouble est vraiment pogné. Ça brasse. C'est rendu que certains voisins insultent les clients, les clients insultent les voisins, c'est pas beau un samedi après-midi, à Neuville.»

Il semble que des interdictions de stationnement aient été mises au sol. Selon le propriétaire, c'est une situation qui est assez unique au Québec. Il pense même à fermer son commerce si on empêche ses clients de venir le voir. 

Une pétition a été lancée pour sauver le commerce.

Est-ce possible d’agrandir le stationnement? La réponse ici…

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Paul Arcand

Banque Laurentienne : «C'est un cafouillage monumental»
AJ McLean veut se présenter à la mairie de Montréal... pour des cônes orange
Plus de 6200 constats d’infractions en zone scolaire à Montréal

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Bonsoir les sportifs
En direct
En ondes jusqu’à 00:00
75