Aller au contenu
Un programme gouvernemental critiqué

Des parents en attente d'un diagnostic pour obtenir du soutien

Des parents en attente d'un diagnostic pour obtenir du soutien
L'animateur Paul Arcand / Cogeco Média

Dans le cadre du programme gouvernemental «Agir tôt», 20 000 enfants québécois de moins de 5 ans ont déjà été vus afin de dépister des problèmes et orienter les interventions pour soutenir les parents.

Mardi matin, l'animateur Paul Arcand présente toutefois un cas probant dans lequel les parents sont toujours en attente pour du dépistage.


Écoutez l'entrevue accordée par Stéphanie Perreault, dont les trois enfants ont des besoins particuliers.


La mère déplore devoir encore attendre pour que leurs enfants reçoivent un diagnostic qui donnerait accès au soutien adéquat pour chacun.

«On n'a aucune communication verbale [avec les trois enfants] au quotidien. C'est difficile même de demander pour boire ou pour manger quelque chose. On doit deviner pas mal tout le temps. Les nuits sont difficiles aussi; on a des problèmes de sommeil et de désorganisation. On ouvre le frigo en pleine nuit et on détruit un peu tout dans la maison, finalement. Ce n'est pas évident.»

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Paul Arcand

«Les gens ne vont pas résister à explorer la plus grande réserve de pétrole»
Système Phénix: «C'est un fiasco sur le plan numérique et à dimension humaine»
Une plus grande quantité de THC se retrouve dans les produits à base de cannabis

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Balados du dimanche
En direct
En ondes jusqu’à 20:00