Aller au contenu
Serait-elle cancérigène?

L’aspartame : «Le CIRC a la réputation d'être alarmiste» -Sylvain Charlebois

L’aspartame : «Le CIRC a la réputation d'être alarmiste» -Sylvain Charlebois
Des sachets de sucre artificiel. / Getty Images

Le Centre international de recherche sur le cancer, le CIRC, qui a été créé par l'OMS, devrait annoncer au cours des prochains jours que l'aspartame, qu'on retrouve notamment dans les boissons gazeuses diète là où zéro, est considéré comme cancérigène.

L’aspartame est utilisé pour remplacer le sucre puisqu’il ne contient pas de calories. 

Au Canada, plus de 6 000 produits alimentaires contiennent de cet édulcorant. 

Faut-il craindre l’aspartame?


Le directeur principal du Laboratoire de sciences analytiques en agroalimentaire à l’Université Dalhousie, Sylvain Charlebois, a tenu à apporter un bémol au micro de Louis Lacroix vendredi matin.


«Dans le cas de l'aspartame, il faut boire entre 12 et 36 canettes de boisson gazeuse par jour pour que l'aspartame devienne un risque pour nous! Il faut faire la part des choses.»

L'aspartame, une poudre blanche et inodore, est un édulcorant artificiel faible en calories dont le pouvoir sucrant est environ 200 fois supérieur à celui du sucre.

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Louis Lacroix

L'entraîneuse-chef Bev Priestman se retire du premier match
Changer l'église Sainte-Bibiane en refuge: «On veut faire partie des décisions»
«Il faut faire des détours de plusieurs km pour accéder à certains sites»

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Le Québec maintenant
En direct
En ondes jusqu’à 18:00