Aller au contenu
La commission Normandeau-Ferrandez

Bilan de la DPJ: «Un constat décourageant» -Nathalie Normandeau

Bilan de la DPJ: «Un constat décourageant» -Nathalie Normandeau
La commission Normandeau-Ferrandez. / Cogeco Média

Bilan annuel de la Direction de la protection de la jeunesse (DPJ): est-ce que la situation s’est améliorée telle que l'avait affirmé le ministre responsable des Services sociaux, Lionel Carmant, il y a quelques semaines?


Écoutez les commentaires de Luc Ferrandez et Nathalie Normandeau, à l'émission Puisqu'il faut se lever, mercredi.


«La situation se détériore. Je pense que le ministre a parlé un peu trop vite.»

Quant à l’autre chroniqueuse de la commission Normandeau-Ferrandez, elle fait une constatation semblable.

«À Montréal, 50 pour cent des signalements sont retenus. Pour l’autre part, les enfants et les parents sont dirigés vers les organismes communautaires qui existent en quantité insuffisante. C’est un constat décourageant.»

Le bilan

Les directeurs de la DPJ ont présenté leur bilan annuel lundi. On a appris notamment que 135 800 signalements ont été traités. Ainsi, ils ont légèrement augmenté de 2,5 pour cent par rapport au précédent bilan.

Environ 40 000 de ces interventions feront l’objet d’un véritable suivi de la part des intervenants. 

La DPJ manque grandement d’intervenants, ce qui affecte de toute évidence les services offerts aux enfants et aux parents. L’évaluation des cas est aussi impactée.

-> Vous pouvez d'ailleurs écoutez une entrevue accordée par Catherine Lemay, directrice nationale de la DPJ, à l'animateur du 98.5 Paul Arcand, mercredi matin. 

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Nathalie Normandeau

Le rapport de Normandeau: Agence Santé, infirmières, Hydro, REER et K-Pop
La cause privilégiée de Jean-Paul Gagné
Ces chansons qui donnent le sourire

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Le Québec maintenant
En direct
En ondes jusqu’à 18:00