Aller au contenu
Un débat qui déclenche les passions

«L'immigration ne vient pas changer le tissu social» -Pablo Rodriguez

«L'immigration ne vient pas changer le tissu social» -Pablo Rodriguez
Les propos du ministre Pablo Rodriguez sur l'immigration ont fait réagir. / La Presse Canadienne

Pablo Rodriguez dénonce certains médias et partis politiques du Québec qui voient l’immigration comme étant une menace.

Il fait notamment référence à un article du Journal de Montréal titré «Le Québec est pris au piège».  


Écoutez l'animateur Paul Arcand qui reçoit le ministre canadien du Patrimoine, Pablo Rodriguez.


Le ministre était de passage à Montréal, mardi, pour annoncer l'injection de 5,6 millions de dollars pour offrir une formation aux nouveaux arrivants francophones.

Entre autres, il a affirmé que l'immigration représentait l'avenir du Canada.

«On a réussi à bâtir cette société-là où on accueille les gens et on les intègre; c'est notre grande force. Il faut faire des choix. Il y a 50 ans, il y avait sept travailleurs pour une personne qui prenait sa retraite. Là, c'est à peu près trois pour un et, dans 15 ans, ça va être deux travailleurs pour une personne. On n'aura plus les moyens de nos ambitions.»

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Paul Arcand

Petits secrets et coquineries en hommage aux chroniqueurs
«Le premier ministre n'aura pas de plan pour le logement» -Luc Ferrandez
126 personnes victimes d'une fraude «grand-parents»

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
La Poche Bleue
En direct
En ondes jusqu’à 21:00