Aller au contenu
Réforme de l'Éducation

«L’idée, ce n’est pas de faire un trip de pouvoir» -Bernard Drainville

«L’idée, ce n’est pas de faire un trip de pouvoir» -Bernard Drainville
Le ministre Bernard Drainville a présenté sa réforme de l'Éducation. / PC/Jacques Boissinot

Le ministre de l’Éducation Bernard Drainville a présenté, jeudi, à l’Assemblée nationale, sa réforme en éducation.

Les premières réactions à cette réforme ont été accueillies plutôt froidement par un nombre d’observateurs et d’acteurs du milieu.

Au micro de l’animateur Luc Ferrandez, le ministre Drainville est venu présenter et défendre les grandes lignes de sa réforme. Il a notamment été très clair quant aux nombreux commentaires selon lesquels il se donnait trop de pouvoirs.

«L’idée, ce n’est pas de faire un trip de pouvoir. L’idée, c’est de s’assurer qu’on marche tout le monde ensemble dans une même direction.»

Il a également défendu sa position touchant la formation continue qu’il estime nécessaire.

«Ce n’est pas contre la profession, que de favoriser la formation continue. Au contraire, favoriser la formation continue, c’est donner plus de moyens à nos profs pour faire encore mieux leur travail dans les classes», souligne-t-il.

Le ministre note qu’il avait déjà annoncé les grandes lignes de certains éléments qui se retrouvent dans sa réforme déposée jeudi.

«J’ai déjà annoncé que je souhaitais que les profs non légalement qualifiés, c’est-à-dire, les profs qui on déjà un bac en français, en mathématiques, en géo, en histoire ou en chimie, mais qui n’ont pas leur brevet d’enseignant, puissent prendre une formation de 30 crédits pour devenir enseignants.»

«Le programme va être offert à partir de septembre. L’objectif, c’est de qualifier des profs non légalement qualifiés et peut-être d’attirer de nouveaux profs. Ça, ça répond, en partie, à la question du recrutement», ajoute le ministre.

On l’écoute…

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Luc Ferrandez

Les Oilers forceront-ils la tenue d'un septième match?
La Seine à Paris: «Le taux de bactéries est 5 fois supérieur au seuil autorisé»
Pluie d'hommages pour la dernière émisison de Sans réserve

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Classiques 80-90
En direct
En ondes jusqu’à 18:00