Aller au contenu
Entretien de Guy St-Jacques et Paul Arcand

La stratégie de la Chine à l'endroit du don: «Influencer Justin Trudeau»

La stratégie de la Chine à l'endroit du don: «Influencer Justin Trudeau»
Le premier ministre du Canada, Justin Trudeau. / Archive La Presse Canadienne

Alexandre Trudeau, le frère cadet du premier ministre Justin Trudeau et membre de la Fondation Pierre Elliott Trudeau, a témoigné devant le Comité permanent de l’accès à l’information, de la protection des renseignements personnels et de l’éthique.

Celui-ci a martelé que la Chine n’a jamais tenté de s’ingérer dans le processus démocratique canadien par le truchement de la Fondation Pierre Elliott Trudeau.

Il a aussi attaqué l’ex-cheffe et présidente de la direction de l’organisation, Pascale Fournier.

À l’émission Puisqu’il faut se lever, jeudi, écoutez Guy Saint-Jacques, ancien ambassadeur du Canada en Chine et chercheur à l’Institut d’études internationales de Montréal.

Ce témoignage est en lien avec de possibles stratégies d'ingérence chinoises dans les affaires canadiennes. Des hommes riches et influents chinois ont été impliqués dans un don fait à la fondation. 

«La Chine a une opération bien gérée et bien financée. Les dirigeants chinois comprennent bien comment la démocratie canadienne fonctionne. Ils savent que les systèmes sont ouverts, que leur ambassadeur peut parler à peu près partout. Ils connaissent aussi les vulnérabilités de notre système électoral. Ils ont les moyens d'influencer et faire peur aux gens qui font des commentaires négatifs à l'endroit de la Chine. À mon avis, [la stratégie de la Chine par rapport à ce don] est assez claire: influencer Justin Trudeau. Traditionnellement les Chinois préfèrent un gouvernement libéral au Canada...»

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Paul Arcand

Près de 85% des Canadiens sont favorables à l'aide médicale à mourir
Paul Arcand offrira son contenu sur nos plateformes numériques dès l'automne
Maîtrise physique des élèves: 300 enseignants se sont inscrits à une formation

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Puisqu'il faut se lever
En direct
En ondes jusqu’à 10:00