Aller au contenu
École des Grands-Vents

Enseignante qui hurle dans une classe: «On frise l'intimidation» -Me Conrad Lord

Enseignante qui hurle dans une classe: «On frise l'intimidation» -Me Conrad Lord
Luc Ferrandez / Cogeco Média

À l’école des Grands-Vents de Sainte-Marthe-sur-le-Lac, une enseignante fait visiblement subir un climat de terreur à ses élèves de 6 et 7 ans. Écoutez Me Conrad Lord, avocat criminaliste, qui discute de cette preuve audio. 

Du moins, c’est récemment arrivé durant une journée de classe.

Un enregistrement audio compromettant a été diffusé d’abord par QUB Radio et relayé ensuite par de nombreux autres médias depuis lundi.

Cette professeure de première année hurle en s’adressant aux enfants. Son ton est colérique.

Est-ce qu’elle pourrait subir des conséquences criminelles? 

Est-ce que l’enregistrement est recevable dans un tribunal?

Un appareil électronique a été placé par un parent dans le sac d'école de son enfant.

L'animateur du 98.5, Luc Ferrandez, parle de la situation avec Me Conrad Lord.

«Pour enregistrer quelqu'un, l'une des deux personnes [impliquées] doit y consentir. Dans ce cas-ci, je présume que l'enfant a autorisé cet enregistrement. Normalement, on ne peut pas utiliser des microphones à l'insu de tout le monde. Il faut avoir une autorisation judiciaire. Bien que l'enfant puisse confirmer son consentement, son témoignage sera aussi important. Les policiers voudront également rencontrer d'autres enfants de la classe. L'enregistrement est donc admissible en preuve.»  

Selon l'avocat, n'importe qui peut s'adresser à un juge afin d'obtenir une ordonnance (le «810») la protégeant de cette personne.

Un «810» est un outil de justice préventive. C'est un engagement de ne pas troubler l'ordre public. Cette promesse écrite est signée devant un juge. 

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Luc Ferrandez

Mois de l'autisme: le parcours inspirant de Mathieu Caron
Un groupe franco-suisse a des visées sur le Mont Sainte-Anne
Opioïdes: doit-on revoir notre rapport à la douleur?

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Le Québec maintenant
En direct
En ondes jusqu’à 18:30