Aller au contenu
Assemblée nationale

Salaire des députés: «Je plaide pour un rattrapage»

Salaire des députés: «Je plaide pour un rattrapage»
La commission Normandeau-Ferrandez / Cogeco Média

Est-ce que les élus de l’Assemblée nationale sont suffisamment bien payés?

Un comité consultatif indépendant chargé d’étudier la question pour le Bureau de l’Assemblée nationale suggère dans un rapport qu’il y ait un rattrapage salarial des députés du gouvernement québécois. 

Il recommande de faire passer leur indemnité annuelle de 101 561 $ à 131 766 $.

Cela correspond à une augmentation de 21 %, puisqu’il faut inclure dans le calcul certains paramètres associés à l’allocation de dépenses à laquelle ils ont également droit.

Écoutez les chroniqueurs Nathalie Normandeau et Luc Ferrandez discuter avec l'animateur Paul Arcand, au cours de la Commission Normandeau-Ferrandez, jeudi matin. 

«J’aimerais être affirmatif, mais je n’y arrive pas. […] Chose certaine, le premier ministre doit gagner 500 000 dollars. Je ne comprends pas le salaire actuel de 208 000 dollars. Ça veut dire qu’il y a juste les riches qui peuvent faire le travail. Les ministres, quant à eux, doivent gagner minimum 250 000 $. Pour les salaires des députés, il y a du pour et du contre… Certains font beaucoup de travail et d’autres pas.»

«Je suis d’accord à propos du salaire du premier ministre. Des chefs de cabinet ont des salaires plus importants que les députés. Je plaide pour un rattrapage. Tous les travailleurs, dans leur carrière, ont droit à une augmentation salariale. Pourquoi les députés seraient-ils différents?»

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Paul Arcand

«Je voulais faire voyager le public dans une ère d'invention et d'optimisme»
Demandeurs d'asile au Québec: «La ministre de l'Immigration tape du pied!»
Système Phénix: «C'est un fiasco sur le plan numérique et à dimension humaine»

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
L'effet Normandeau
En direct
En ondes jusqu’à 12:00