Aller au contenu
Les relecteurs en sensibilité

Censure dans les livres: «C'est une fausse lutte !» -Luc Ferrandez

Censure dans les livres: «C'est une fausse lutte !» -Luc Ferrandez
Nathalie Normandeau et Luc Ferrandez / Cogeco Média

Doit-on s'inquiéter de cette nouvelle tendance concernant la censure des contenus proposés dans les livres?

Mentionnons que la maison d'édition HarperCollins a récemment décidé de modifier des livres d'Agatha Christie en raison de certains mots ou expressions relativement contestés en 2023.

Présent dans 18 pays, l’éditeur veut éviter d’offenser les lecteurs d’aujourd’hui.

«Bien sûr, il faut s’en préoccuper. Il existe d’ailleurs un métier qui s’appelle relecteur en sensibilité. De plus en plus d’auteurs et de maisons d’édition leur font appel. Malheureusement, ça dégénère souvent en polémique sur les réseaux sociaux. Certains pensent que c’est une forme d’accommodement nécessaire.»

«Des mots que l’on ne pensait pas du tout insultants, comme indigène, sont retirés des livres. Même chose pour le mot gros. Dorénavant, les maisons d’édition veulent éviter des réactions négatives. C’est de la gestion du risque. Ce n’est pas un vrai phénomène social. Cela n’a rien à voir avec les valeurs de la société. Le monde s’en câliboire de votre sensibilité. Ça ne changera rien dans la société. [...] C'est juste de l'uniformisation du discours. C'est une fausse lutte.»


À l'émission de Paul Arcand, jeudi matin, écoutez les commissaires qui parlent aussi des campagnes de peur et d'intolérance aux États-Unis.

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Luc Ferrandez

Les hommes et les femmes ne consomment pas la même pornographie
«Les contribuables payent les frais de l'alcool au volant» -Monsef Derraji
Ferme Pastel: du chauffage à la biomasse pour des fleurs cultivées au Québec

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
La nuit en direct
En direct
En ondes jusqu’à 03:00