Aller au contenu

Problèmes en pharmacie pour un prélèvement sanguin: au privé ou au public?

Problèmes en pharmacie pour un prélèvement sanguin: au privé ou au public?
Paul Arcand / Cogeco Média

Un auditeur de l’émission a récemment eu à en découdre avec une pharmacie après avoir y avoir pris un rendez-vous pour un prélèvement sanguin et s’être fait dire que tout serait analysé au privé plutôt qu’au public, moyennant une facture plus salée.

Zacharia Ouardirhi, un auditeur de l’émission témoigne de ce qu'il trouve bizarre dans cette façon de procéder.

Les pharmaciens se doivent-ils d’offrir l’option moins coûteuse d’analyser ces prélèvements au public?

Benoît Morin, président de l’Association québécoise des pharmaciens propriétaires, montre son éclairage dans ce dossier, également au dossier de Paul Arcand.

Écoutez les entrevues.

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Paul Arcand

«Robert Miller avait une garde personnelle de policiers retraités»
Les concessions sur la mobilité du personnel à l'origine du rejet de l'entente
On a récolté 20 tonnes de déchets sur les berges du Saint-Laurent

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Puisqu'il faut se lever
En direct
En ondes jusqu’à 10:00