Aller au contenu
Négociation dans le secteur public

«Il faut qu’on arrête de nous prendre pour des valises» -Nathalie Normandeau

«Il faut qu’on arrête de nous prendre pour des valises» -Nathalie Normandeau
Nathalie Normandeau et Luc Ferrandez / Cogeco Média

Alors que le gouvernement Legault souhaite revoir les modes de gestion dans le secteur public, il ne s’est pas caché pour souligner qu’à son avis, les syndicats sont trop rigides. La CAQ cible principalement le système d’éducation et le système de santé, mais est-ce que cette réforme est obligatoire?

Pour Nathalie Normandeau, ce qui est nécessaire : «c’est qu’on arrête de nous prendre pour des valises».

«Je le dis avec énormément d’énergie parce que je n’en revenais tout simplement pas de la sortie du premier ministre en fin de semaine. Une sortie qui arrive au moment où on commence à peine à négocier les nouvelles conventions collectives du secteur public. Deuxièmement, le gouvernement, rappelez-vous, nous a promis la décentralisation pour la santé, l’éducation, la décentralisation comme la planche de salut pour nous permettre d’améliorer les services sur le terrain. Et aujourd’hui, ce que nous dit le premier ministre, frustré par certaines décisions prises sur le terrain, en santé, en éducation. Bien il veut centraliser et politiser les décisions qui sont prises par ses deux grandes missions de l’État que sont la santé, l’éducation.»

Même son de cloche pour Luc Ferrandez.

«Je n’en reviens pas parce que c’est des orientations très fortes qui vont avoir un impact important sur la ligne de gestion. [...] ce qu’il veut, là c’est la déconcentration, mais il dit je vais avoir des gestionnaires imputables, mais c’est là que ça accroche. Si tu veux des gestionnaires imputables, il faut que tu donnes de l’autonomie, tu ne donnes pas d’autonomie, ils vont dire ce que toi tu as dit et c’est tout.»

On les écoute...

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Paul Arcand

«Il faut que tu restes le même gars que tu es» -Paul Arcand
«Du monde poppe le champagne en criant ''hourra, Paul Arcand s'en va!''»
«Je suis vraiment fier d'avoir porté le même chandail que toi» -Martin McGuire

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Les amateurs de sports
En direct
En ondes jusqu’à 00:00