Aller au contenu

La culture québécoise peut-elle être protégée sur Netflix et Spotify?

La culture québécoise peut-elle être protégée sur Netflix et Spotify?
Le ministre de la Culture, Mathieu Lacombe / La Presse Canadienne / Jacques Boissinot

Est-ce que le projet de loi C-11 fédéral visant à mieux légiférer les plateformes numériques va assez loin?

Cette «arme politique» peut-elle faire plier les genoux de géants tels Netflix et Spotify?

Au micro de Paul Arcand, le ministre de la Culture Mathieu Lacombe, a expliqué jusqu'où il peut aller afin de protéger le contenu québécois.

«On est capable de poser des gestes qui vont être complémentaires à ce que fait le gouvernement fédéral. […] On est capable d'envoyer un message à ces plateformes en leur disant: ''vous êtes les bienvenus chez nous, mais quand vous débarquez au Québec et au Canada, voici les règles à suivre.» 

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Paul Arcand

Louboutins de France-Élaine Duranceau: «Les femmes sont souvent visées»
«J'ai pris tous ces trésors cachés et je les ai rassemblés sur un album»
Un dangereux criminel a été arrêté à l'aéroport Montréal-Trudeau

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Puisqu'il faut se lever
En direct
En ondes jusqu’à 10:00