Aller au contenu
Réponse au projet de loi C-18

Google empêche 4% des utilisateurs de voir l'actualité en ligne

Google empêche 4% des utilisateurs de voir l'actualité en ligne
Google est le moteur de recherche le plus populaire au monde / Getty images / Surasak Suwanmake

Un nouveau projet de loi C-18, piloté par le ministre du Patrimoine canadien Pablo Rodriguez, a mis en rogne le géant Google. 

Le projet de loi prévoit notamment que les GAFAM du web devront dorénavant rémunérer les médias d’information traditionnelle, dont ils partagent le contenu, puisqu'ils en tirent des revenus publicitaires.

Luc Dupont, professeur au département de communication de l'Université d'Ottawa, explique que la maison mère de Google a pris la décision de limiter l’accès à certains utilisateurs canadiens aux nouvelles gratuitement, sous prétexte qu'elle aide ces médias dans leur partage de contenu.

«Google avoue, oui, depuis quelque temps, 4% des gens ont un accès limité aux articles sur Google. Ils veulent faire ça pour quelques semaines. C’est la première réponse officielle du géant.»

Écoutez Paul Arcand discuter avec Luc Dupont du projet de loi C-18 qui a mis en rogne le géant Google. 

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Paul Arcand

Le gouvernement doit-il imposer une taxe kilométrique?
«Jamais je n'aurais cru faire de la radio avec Paul Arcand» -Nathalie Normandeau
«Du monde poppe le champagne en criant ''hourra, Paul Arcand s'en va!''»

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Puisqu'il faut se lever
En direct
En ondes jusqu’à 10:00