Aller au contenu
Triste histoire du décès d’Andrée Simard

«La patiente s’est retrouvée au mauvais endroit au mauvais moment»

«La patiente s’est retrouvée au mauvais endroit au mauvais moment»
Studio du 98.5 / Cogeco Média

La veuve de l’ex-premier ministre Robert Bourassa, Andrée Simard, est décédée en novembre après avoir été privée de soins palliatifs pendant trois jours à l’hôpital de St. Mary, rapporte La Presse. Malheureusement, il semble que son cas n’est pas unique. 

Ce n’est que quelques heures avant son décès qu’elle s’est vue accorder un niveau de sédation plus important. 

Questionnée quant aux interventions possibles face à la douleur, la Dre Caroline Ouellet, 

«C’est un enjeu de méconnaissances des options que le médecin a sous la main, des médicaments qu’il peu administrer. Cela dit, ceux-ci exigent une surveillance particulière. Les employés sur les étages sont moins habilités à suivre le protocole de surveillance. Ça provoque des situations malheureuses comme celles de Mme Simard. Je dirais que la patiente s’est retrouvée au mauvais endroit au mauvais moment. La médecine en fin de vie est très particulière. Elle est toute aussi belle, mais les objectifs ne sont pas les mêmes que celle associées à la guérison.» 

Mme Ouellet souligne l’importance de décentraliser les services en santé associés en fin de vie. Selon elle, il faut améliorer les soins à domicile.

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Paul Arcand

Système Phénix: «C'est un fiasco sur le plan numérique et à dimension humaine»
«Du soleil, du beau temps ce week-end, on va en avoir à la pelletée»
Accumulation compulsive: «Les causes sont encore inconnues»

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Le Québec maintenant
En direct
En ondes jusqu’à 18:30