Aller au contenu

Chevrolet Colorado Trail Boss 2023, essai : une question de compromis

Chevrolet Colorado Trail Boss 2023, essai : une question de compromis
Chevrolet Colorado Trail Boss / Auto123

Auto123 met à l’essai le Chevrolet Colorado Trail Boss 2023.

Retracer l’historique des camionnettes de taille compacte ou intermédiaire chez Chevrolet nous ramène aux années 50. En effet, c’est en 1959 que la compagnie a proposé pour la première fois un pick-up de format compact. C’était en fait une voiture à laquelle on avait tronqué la partie derrière le pilier B pour la remplacer par une caisse. 

Les plus vieux se souviendront du El Camino. On l’a produit en 1959 et 1960, avant de la ramener en 1964 pour le conserver au catalogue jusqu’à la fin de 1987. On a tranquillement préparé son départ avec l’arrivée d’une camionnette compacte plus traditionnel avec la S10, en 1981. En 2004, celle-ci était repensée et adoptait le nom Colorado. 

On parle donc d’une riche histoire pour ce type de modèle, qui a connu ses hauts et ses bas au fil des décennies. Tellement qu’en 2012, on cessait l’expérience. Chevrolet est revenue à la charge pour 2015 avec une version complètement revampée et nettement plus intéressante. Le produit vit une renaissance depuis. 

Chevrolet Colorado Trail Boss 2023, mis à l'essai

En 2023, on a donné vie à la deuxième génération de cette cuvée plus moderne. Lui a-t-on donné tous les outils pour poursuivre sur sa lancée ? Ça reste à déterminer, mais j’ai davantage l’impression qu’on a fait un pas de côté, plutôt que d’en faire un en avant.

Il est à noter que même si notre modèle d'essai était un modèle 2023, le Colorado 2024 est pratiquement inchangé. 

Chevrolet Colorado Trail Boss 2023, écusson Trail Boss

La mécanique du Chevrolet Colorado Trail Boss 2023/2024

Ce qui faisait un peu le charme du Colorado qui a été remplacé, c’était la diversité de ses mécaniques (un V6, un 4-cylindres, et une solution 4-cylindres turbodiesel). On est passé à une offre unique avec le 4-cylindres turbo de 2,7 litres de la marque, un bloc certes puissant et plus efficace sur le plan énergétique, mais dont le rendement à long terme soulève toujours des points d’interrogation. Une boîte automatique à huit rapports fait équipe avec lui. 

La particularité, c’est que selon la version choisie, la puissance varie. Avec les propositions de base WT et LT, la cavalerie plafonne à 237 chevaux et 259 lb-pi de couple. En option, la prestation grimpe à 310 chevaux, alors que le couple bondit à 390 lb-pi. Ces chiffres sont standard avec les variantes ZL1 et Trail Boss.

Chevrolet Colorado Trail Boss 2023, rouge

La grande différence, c’est la capacité de remorquage. C’est limité à 3500 livres avec la version la moins puissante de la mécanique, alors que c’est de 7700 livres avec l’autre. 

Notez qu’une version à plus haut rendement est disponible en exclusivité avec la déclinaison ZR2 (et ZR2 Bison pour 2024). Elle voit son couple passer à 430 lb-pi (ce sera la norme pour 2024, c’est à souligner). La capacité de remorquage redescend à 6000 livres, simplement en raison de la configuration de ce modèle, axé d’abord sur la conduite hors route. 

La gamme en offre donc pour tous les goûts. Une version moins puissante pour ceux qui ne compte pas remorquer, et la totale pour ceux qui souhaitent le faire, sans oublier des propositions plus habiles hors des sentiers battus, à commencer par celle essayée, la Trail Boss. 

La variété demeure l’une des forces de la famille Colorado. C’était le cas avec la génération précédente et on garde le cap avec la nouvelle. On regrette seulement la disparition des choix de cabines et de caisse. La configuration est désormais unique (cabine double et boîte de cinq pieds). 

Design extérieur du Chevrolet Colorado Trail Boss 2023

Conduire le Chevrolet Colorado Trail Boss 2023

Ce qui est intéressant, c’est qu’au moment de cet essai, je venais à peine de prendre le volant du nouveau Toyota Tacoma, lui aussi uniquement animé d’un 4-cylindres turbo (2,4 litres). Parfait pour une comparaison directe. 

Toyota Tacoma / Chevrolet Colorado Trail Boss

Colorado 2023/2024 vs Tacoma 2024
Le bloc du Colorado est plus puissant, car le moteur de base du Tacoma propose 278 chevaux et 317 lb-pi de couple. À l’usage cependant, la mécanique de Toyota montre plus de fluidité et de souplesse, sans compter que sa sonorité est d’autant plus plaisante, ce qui se traduit par une expérience plus agréable derrière le volant. Agréable, mais aussi rassurante. Le 4-cylindres de GM (General Motors) a un rendement plus agricole. 

C’est une impression, notez-le. On verra à long terme. 

Ce qui est certain, c’est que l’arrivée éventuelle d’une version hybride plus puissante avec ce moteur chez Toyota va venir jeter de l’ombre sur les efforts de Chevrolet. Le bloc i-Force Max va proposer 326 chevaux et 465 livres-pieds de couple. 

Les chiffres, ce n’est pas tout lorsqu’il est question d’une camionnette, mais c’est extrêmement attrayant. Il sera intéressant de voir si les ventes du Colorado en souffriront. 

Puis, il faut considérer un autre élément ; le passage à une suspension arrière à ressorts hélicoïdaux chez Toyota. Ça transforme le comportement du modèle qui devient d’autant civilisé avec un niveau de confort accru. C’est toujours bien chez Chevrolet avec l’approche à lames à l’arrière, mais on se fait davantage brasser. 

Écran de données du Chevrolet Colorado Trail Boss 2023

À l’intérieur
Une fois de plus, la comparaison est inévitable ici, puisqu’on est face à deux modèles rivaux fraîchement renouvelés. En toute franchise, le boulot effectué par General Motors avec ses produits (le Chevrolet Colorado, mais également le GMC Canyon) est très bien. Le nouvel habitacle est moderne, technologiquement à la fine pointe. Le confort des sièges est aussi adéquat, même si plus d’appuis latéraux avaient été souhaitables, considérant la vocation du véhicule. 

Le hic, c’est que Toyota a fait un excellent travail avec la présentation intérieure de son nouveau Tacoma. Ça demeure une question de goût, mais le consensus, c’est que c’est plus réussi chez l’ennemi. Et pour ceux qui aiment profiter d’un écran massif, celui offert avec les versions plus cossues du Tacoma fait 14,0 pouces, alors qu’il est de 11,3 pouces chez Chevrolet. L’essentiel est toutefois présent avec les systèmes intégrés de Google, alors que les applications Apple CarPlay et Android Auto sont toujours de la partie. 

Écran multimédia du Chevrolet Colorado Trail Boss 2023

Quelques irritants, cependant, pour ne pas dire des aberrations. Ne cherchez pas de boutons pour les phares. Tout se contrôle à partir d’une page à l’écran du système multimédia (voir photo). Idem pour le compteur journalier et les cotes de consommation. Horrible.

À vous de voir quel environnement vous séduit le plus. Vous ne serez pas déçus chez Chevrolet, mais vous risquez de vous plaire davantage chez Toyota. 

Aperçu du Chevrolet Colorado Trail Boss 2023

La variante Trail Boss
Basée sur la livrée de base WT, elle profite d’éléments qui lui permettent d’être plus à l’aise hors des sentiers battus. Elle est la plus abordable des trois modèles hors route de la famille, derrière les Z71 et ZR2. 

À un prix de 46 529 $, cette version Trail Boss est livrée de série avec des jantes de 18 pouces ceinturées de pneus tout terrain de 32 pouces (Goodyear Territory M/T), un différentiel arrière à blocage automatique, des crochets de sauvetage et des plaques de protection à l’avant. Sa suspension est aussi rehaussée de deux pouces, alors que voie est élargie de trois. 

Surtout, on retrouve des modes de conduite additionnels pour les excursions, dont un qui permet de contrôler le véhicule en utilisant une seule pédale (on relâche l’accélérateur pour ralentir, comme avec un véhicule électrique) ; idéal pour les escapades hors route à basse vitesse. 

Sur le bitume, il est clair que ses pneus ne sont pas optimaux pour un meilleur contact. La tenue de cap en souffre, alors qu’un effet de flottement est toujours latent. Le sentiment de robustesse est bien présent, toutefois. 

Chevrolet Colorado Trail Boss 2023, de profil

Le mot de la fin
La version TrailBoss du Chevrolet Colorado se veut un compromis intéressant pour ceux à la recherche d’une camionnette capable de quitter les routes asphaltées. Comme tous les nouveaux modèles, il devra faire ses preuves. En tant qu’acheteur, je prendrais le temps de bien comparer l’offre chez Toyota avant de me décider. 

Les Nissan Frontier et Ford Ranger proposent aussi des solutions similaires, si vous ne trouvez pas chaussure à votre pied avec les modèles précités. 

Points forts

  • Qualité de construction
  • Ajouts intéressants et utiles à cette version Trail Boss
  • Puissance de la mécanique

Points faibles

  • Le contrôle des phares à l’écran central (j’en suis encore bouche bée)
  • Un seul choix de cabine
  • Qualité de matériaux plus basique avec la version Trail Boss

Chevrolet Colorado Trail Boss 2023, de l'arrière

Les concurrents du Chevrolet Colorado Trail Boss 2023

  • - Ford Ranger Raptor
  • - Toyota Tacoma TRD Pro
  • - Nissan Frontier Pro 4X
  • - Jeep Gladiator Rubicon
  • - GMC Canyon AT4

Contenu original de auto123.

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
En direct
En ondes jusqu’à