Aller au contenu
Revers de 6-1 contre les Sabres

Un retour brutal à domicile pour les Canadiens

Un retour brutal à domicile pour les Canadiens
Les Canadiens ont été vaincus sans appel par les Sabres / PC/Graham Hughes
0:00
2:24

Au hockey comme dans la vie, certains comportements récurrents mènent le plus souvent aux mêmes résultats. Ce fut le cas pour les Canadiens de Montréal, jeudi, lors de leur premier match de l’année 2024 au Centre Bell.

Le Tricolore (16-17-5, 37 points) a accordé quatre avantages numériques et les Sabres de Buffalo en ont profité pour faire mouche deux fois et se sauver avec une victoire de 6-1.

Jeff Skinner (16e), toujours un poison contre les Canadiens, a compté un but et obtenu trois mentions d’aide. Tage Thompson (11e, 12e), Casey Mittelstadt (11e), Jack Quinn (4e) et Rasmus Dahlin (11e) – dans un filet désert – ont complété la marque. Le gardien québécois Devon Levi a remporté la victoire non loin de l'endroit où il a grandi.

Joel Armia (5e) - qui s'est vu refuser un but - en a finalement inscrit un en désavantage numérique, mais ce fut insuffisant pour compenser pour le collectif. 

Lauréat de la coupe Molson pour le mois de décembre, Josh Anderson a fait un peu trop de dentelle durant la rencontre, tout comme Sean Monahan. En revanche, Jake Evans et Brendan Gallagher n’ont pas ménagé la fougue dans cette rencontre. Nick Suzuki a joué plus souvent qu’à son tour pour un total de 23 minutes de glace.

Après avoir complété un périple de sept rencontres avec une moyenne de .500, le Tricolore présente une fiche de 9-7-3 (21 points) sur les patinoires adverses en 19 rencontres. Or, il n’a qu’une fiche de 7-10-2 (16 points) à domicile pour un même nombre de matchs.

La tâche ne s'annonce donc pas facile pour les Canadiens, samedi, qui seront de retour en action au Centre Bell contre les Rangers de New York, une puissance de la ligue.

0:00
30:53

Les Canadiens ont été les plus entreprenants dans les premières minutes de jeu, mais ce sont les Sabres qui ont obtenu la meilleure occasion en de marquer en voyant une rondelle frapper le poteau de Jake Allen.

Le Tricolore pensait peut-être avoir fait mouche lorsque le gardien Devon Levi a fait un grand écart pour sauver un but. La reprise ne s'est pas avérée concluante. La marque est demeurée vierge.

Les deux équipes ont raté des occasions de prendre les devants lors d'avantages numériques. Les Sabres n'ont pas tiré parti d'une - autre - punition décernée à Joel Armia, un habitué du banc des pénalités ces temps-çi...

Puis, le Tricolore n'est pas arrivé à capitaliser à la suite d'une pénalité des Sabres pour avoir eu trop d'hommes sur la patinoire. Cela dit, les hommes de Martin St-Louis ont fait preuve d'imagination dans leurs attaques et ils ont poursuivi dans la même veine une fois de retour à cinq contre cinq.

0:00
8:28

Les Canadiens ont cru - encore - avoir ouvert la marque lorsque Armia a touché la cible de loin, mais les Sabres ont estimé que Michael Pezzetta a nui au gardien en entrant en collision avec ce dernier deux secondes avant le tir. La reprise leur a donné raison.

Scénario classique: tu rates ton coup, l'adversaire en profite...

C'est ce qui s'est produit après la pénalité décernée à David Savard lorsque Casey Mittelstadt a touché la cible à la suite d'une belle passe de Jeff Skinner, à 5:33.

Moins de 90 secondes plus tard, le scénario s'est répété: pénalité aux Canadiens, passe transversale, but des Sabres. Cette fois, celui de Skinner, à 6:59.

Un peu plus de six minutes plus tard, le scénario s'est répété: pénalité aux Canadiens, passe... Non!

Joel Armia a subtilisé la rondelle à Rasmus Dahlin et son tir vif a cloué Devon Levi sur place. C'est 2-1 à 13:19.

Une autre punition a été décernée aux Sabres avant la fin de l'engagement, mais personne n'a inscrit de but, en avantage ou en désavantage numérique...

0:00
5:21

À la 7e minute de jeu de la troisième période, le bloc défensif des Canadiens a reculé trop et trop vite, ce qui a laissé beaucoup d'espace au défenseur Jack Quinn qui a logé un tir parfait dans le haut du filet de Jake Allen à 6:45.

Si on se doutait que ce but allait faire mal au Tricolore, le suivant, résultante d'une chute de Jayden Stubble derrière le filet d'Allen, a sonné pas mal le glas de l'équipe de Martin St-Louis. Une réussite de Tage Thompson à 8:35.

Martin St-Louis a repris à son compte l'idée de Peter DeBoer, des Stars de Dallas, utilisée mardi, et il a retiré Allen avec plus de cinq minutes à jouer, mais cela n'a mené qu'au cinquième but des Sabres, celui de Dahlin, à 14:25.

Et pour bonne mesure, Thompson en a ajouté un autre avant la fin de cette rencontre qui n'en finissait plus de finir.

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Vous aimerez aussi

Plus avec Dany Dubé

«Ma première étoile, c'est Paul Maurice» -Dany Dubé
«On va lui trouver un nouvel ami: un bicycle stationnaire» -Dany Dubé
Buts d'Alexis Lafrenière: «C'est une pièce de jeu incroyable» -Dany Dubé
L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Balados du dimanche
En direct
En ondes jusqu’à 20:00