Aller au contenu
La mélodie du bonheur

«Je voulais faire une version universelle» -Gregory Charles

«Je voulais faire une version universelle» -Gregory Charles
Gregory Charles / Crédit photo: La Presse Canadienne / Graham Hughes
0:00
8:55

La comédie musicale «La mélodie du bonheur» est présentée sur les planches du Théâtre Saint-Denis jusqu’au 14 janvier. La mise en scène des représentations est signée par Gregory Charles.

L'artiste a offert une entrevue à Marie-Claude Lavallée et de Caroline Legault à la veille de Noël.

Il y parle de sa passion pour cette pièce. Plus jeune, il est allé la voir en différentes versions, soit à New York, Londres, Toronto et Montréal.

Gregory Charles a donc voulu ajouter une petite touche personnelle dans sa mise en scène du spectacle.

«Je suis un musicien. Même si dans la tradition québécoise on insiste davantage sur l’aspect musical ou théâtre d’une comédie musicale, «La mélodie du bonheur» est un opéra. Je suis parti de la musique et cela a inspiré mes choix pour la musique et les acteurs.»

«Je suis parti de mon amour pour cette oeuvre. Mes parents se sont rencontrés dans un cabaret à Montréal et le lendemain, leur première date était «La mélodie du bonheur». [...] Je l’ai vue dans toutes ses versions et je voulais faire une version universelle, autant que possible, dans son propos.»

De plus, cet artiste bien aimé des Québécois mentionne qu’il voulait que ce spectacle ait une grande présence de la famille, de l’amour et de la musique.

D’ailleurs, sa fille prend part aux représentations.

Lors de cet entretien, Gregory Charles tenait aussi à souligner la passion des jeunes qui sont sur scène.

«Comme bien des enfants de notre formation, de notre groupe, elle a plus hâte à son prochain spectacle qu’à Noël. Je pense qu’on peut dire ça de tous les jeunes. Ils ont hâte à la prochaine représentation.»

Écoutez l'entrevue intégrale...

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Vous aimerez aussi

Plus avec Marie-Claude Lavallée

Paralysie cérébrale: vers de nouvelles pistes de thérapie?
Le français dans les vestiaires de hockey: comment en est-on arrivé là?
«Aller à l'épicerie, c'est devenu de plus en plus anxiogène»
L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Puisqu'il faut se lever
En direct
En ondes jusqu’à 10:00