Aller au contenu
Redressement de l'entreprise

Groupe Sélection : l'incertitude plane sur des centaines de créanciers

Groupe Sélection : l'incertitude plane sur des centaines de créanciers
Le chroniqueur économique du 98.5, Pierre-Yves McSween / Photo : Cogeco Média
0:00
6:51

Après la chicane interne concernant le Groupe Sélection et la promesse d’une restructuration de l’organisation, près d'un millier de créanciers ordonaires sont inquiets : l’incertitude plane sur eux en raison du redressement du promoteur immobilier.

«Le feuilleton est terminé, à savoir cette bisbille à propos de la succession, notamment. […] Certaines entreprises ne tomberont pas parce qu’elles seront partiellement ou non payées. Parlons d’une tempête parfaite : croissance ultra-rapide, structure qui ne suit pas, COVID-19, inflation, augmentation des coûts de la main-d’œuvre, logement avec revenu contrôlé et la crise à propos du gestionnaire. La grosse peur dans ça, c’est le manque de liquidité.»

Chose certaine, la survie de l’entreprise était indispensable pour que les créanciers, dont les montants qui leur sont dus par Sélection sont très variés, puissent un jour retrouver au moins une part de leur argent.

Le 14 novembre, les dettes du Groupe Sélection s’élevaient à environ 905 millions de dollars, selon La Presse.

Les créances garanties s’élevaient à près de 845 millions, des sommes qui doivent être payées en priorité à des institutions financières notamment. Les créanciers ordinaires (ils sont 960 au total d'après La Presse) sont bien entendu plus à risque de perdre de l’argent. 

Rappelons que le Groupe Sélection est propriétaire de résidences pour aînés (RPA).

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Vous aimerez aussi

Plus avec Pierre-Yves McSween

«Même s'il n'y a pas d'ingérence officielle, Québec a décidé de suivre»
Des médecins s’opposent à l'augmentation de l’impôt sur le gain en capital
Déshériter ses enfants volontairement ou non: un sujet polarisant
L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
La nuit en direct
En direct
En ondes jusqu’à 03:00