Aller au contenu
65 cas de myocardite ou péricardite

Le Québec n'est pas épargné des effets parfois néfastes des vaccins

Le Québec n'est pas épargné des effets parfois néfastes des vaccins
Cogeco Nouvelles

65 cas de myocardite ou péricardite ont été signalés à la suite de l'administration d'un vaccin Pfizer ou Moderna, selon les données de l'Institut national de santé publique du Québec.

Les spécialistes estiment à moins de une personne sur 10 000 les cas succeptibles de développer une myocardite ou péricardite dans les sept jours suivant la deuxième dose.

En entrevue sur nos ondes ce matin, le Dr Gaston De Serres, épidémiologiste à l'Institut national de santé publique du Québec, a apporté ces quelques précisions

Vous aimerez aussi

Plus avec Louis Lacroix

Perséides : le point culminant aura lieu durant la nuit de vendredi à samedi
Félix Auger-Aliassime marque l’histoire du tennis à Montréal
Impasse dans les négos entre les pharmaciens propriétaires et le gouvernement
L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
L'effet Normandeau
En ondes jusqu’à 12:00
En direct
75