Aller au contenu
Une diminution de la pénurie de main-d'œuvre?

«À Montréal les exploitants peuvent faire un choix dans les candidatures»

«À Montréal les exploitants peuvent faire un choix dans les candidatures»
Employés dans un restaurant / Photo : AscentXmedia / E+ / Getty Images

Le taux de chômage chez les jeunes au Québec est de 13,5 % pour les 15 à 24 ans, le plus élevé depuis 2014, hors années de pandémie. Cette situation survient alors que les dernières années étaient plutôt différentes, surtout marquées par la pénurie de main-d'œuvre. La situation s'améliore-t-elle?

Élisabeth Crête qui souhaitait aborder le sujet avec une personne dont l'industrie a été affectée par cette situation en discute avec Martin Vézina, vice-président aux affaires publiques et gouvernementales de l’Association Restauration Québec. 

«Mais on a deux portraits différents. Il y a un portrait spécifiquement la région montréalaise où on entend des exploitants dire qu'ils peuvent faire un choix dans les candidatures et évaluer un peu plus leurs compétences. Mais si on se déplace en région, la pénurie demeure. On a encore des exploitants qui se grattent la tête pour aller chercher les travailleurs. À Montréal, il y a un bassin de travailleurs disponibles plus grand. On a des étudiants internationaux, il y a des demandeurs d'asile, le bassin de population jeune est plus élevé qu'en région. Mais en région, on n’est vraiment pas là.»

Écoutez-le discuter également des travailleurs temporaires qui quitteront après l'été et de l'impact de cette situation sur le secteur de la restauration...

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Élisabeth Crête

Départ canon pour Nos belles-soeurs
Le Café Alphabet retire son Freddo Amour du menu
Le talent québécois et la maîtrise du français

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
L'effet Lavallée
En direct
En ondes jusqu’à 12:00