Aller au contenu
Démantèlement du campement au square Victoria

«Il n'y a pas eu de violence et ça s'est fait calmement» -Carl Marchand

«Il n'y a pas eu de violence et ça s'est fait calmement» -Carl Marchand
Le midi / Cogeco Média

Les policiers de Montréal ont commencé ce matin le démantèlement du campement propalestinien, installé sur le square Victoria, au centre-ville de Montréal.

Ce démantèlement se déroule alors que Maxime Bergeron de La Presse a critiqué la passivité de Montréal face aux campements propalestiniens dans un article paru vendredi. 

Écoutez le journaliste Carl Marchand et Jean Tremblay, ancien maire de Saguenay, observateur politique, aborder le sujet, à l'émission Le midi...

«C'est maintenant presque tout ramassé au square Victoria. Il y avait 10 à 15 militants qui étaient dans le campement à ce moment-là [vers 5h du matin], donc ils ont quitté les lieux volontairement. Peu de temps après, on leur a permis de venir chercher leurs effets. Il y avait des structures à une vingtaine de pieds dans les airs. Donc si des gens avaient fait des chutes de ces hauteurs là, ils se seraient fort probablement blessés. On n'est pas dans une démarche de tout jeter, même s'il y aura beaucoup de débris qui vont se ramasser à la casse. Et puis il n'y a pas eu de violence. Ça s'est vraiment fait de manière calme ce matin.»

Il discute aussi de la réaction de la mairesse Valérie Plante face aux critiques à l'endroit de la Ville de Montréal avant que l'on ne procède au démantèlement du campement.

Écoutez également Jean Tremblay, ancien maire de Saguenay, observateur politique, se pencher sur la situation...

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Louis-Philippe Guy

Des lapsus de trop pour Joe Biden
«Je trouve que les interventions sont très longues» -Fanny Martin
La SPCA rend l'adoption gratuite pendant un jour

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Les amateurs de sports
En direct
En ondes jusqu’à 00:00