Aller au contenu

Donald Trump coupable: quel sera l'effet sur les intentions de vote?

Donald Trump coupable: quel sera l'effet sur les intentions de vote?
Donald Trump / (Photo: Michael Kovac/WireImage/Getty Images)

Donald Trump a été reconnu coupable des 34 chefs d'accusation qui pesaient contre lui dans le procès entourant de l’argent remis à l’ancienne vedette du porno, Stormy Daniels.

Quelle est la suite?


Écoutez l'analyse et les commentaires de Valérie Beaudoin, spécialiste de la politique américaine, d'Yves Bousvert, chroniqueur à La Presse et du Dr Julien Cavanagh, professeur assistant de neurologie, spécialisé dans les maladies infectieuses et auto-immunes à l’Université Emory à Atlanta.


«Il est en hausse dans les sondages. Mais là, on ne voit pas encore l'effet parce qu'il ne peut pas avoir un effet tout de suite par rapport à son verdict de culpabilité. On va devoir attendre quelques jours. Mais c'est vrai qu'avant-hier, il y a même 15 % des répondants dans un sondage de NPR qui disaient qu'ils vont être plus enclins à voter pour Donald Trump s'il est reconnu coupable. Parce que ça allait confirmer toutes les théories qu'il dit depuis des années qu'il y avait cette chasse aux sorcières, que c'était une victime et qu'il y avait un complot derrière tout ça [...] L'aiguille, pour moi, c'est les indépendants, pour les républicains plus modérés.»

«Si on y va par ordre de gravité, ce procès-là concerne les faits les moins graves qui lui ont été reprochés par la justice. Si on compare ça avec une tentative de renverser un gouvernement ou, disons d'empêcher la reconnaissance d'une élection démocratique officielle, si on compare ça avec une tentative de faire changer le résultat électoral ou de participer et d'encourager une insurrection. Si on compare ça avec le fait d'obtenir et d'avoir chez soi des documents top secret concernant des secrets nucléaires et qu'on refuse de les rendre, effectivement, ce qui vient d'être jugé concerne des faits de moindre gravité. Mais ce qui est différent, puisqu'il s'agit quand même d'un État de droit, c'est que dans ce cas-là, il n'est plus présumé innocent. Il a été déclaré coupable par un jury.»

«J'ai l'impression quand même que l'Amérique, les Américains vont commencer à réaliser les implications que ça représente d'avoir Donald Trump reconnu coupable. Et puis on va avancer au cours des six prochaines semaines dans une phase un peu intermédiaire où il aura été condamné, reconnu coupable, mais pas encore eu de sentence. Et c'est le 11 juillet qu'on saura s'il y a de la prison.»

Écoutez aussi l'analyse de Charles-Philippe David, fondateur de la Chaire Raoul-Dandurand et président de l'Observatoire sur les États-Unis (UQAM), qui discutait du jugement avec Paul Arcand, vendredi matin. 

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Luc Ferrandez

«Ça veut dire aggravation de la crise du logement et recul du français» -PSPP
«L'ATP est extrêmement tolérante sur quelque chose qui est très grave»
«On est dans une société où l'épanouissement personnel passe par la famille...»

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Puisqu'il faut se lever
En direct
En ondes jusqu’à 10:00