Aller au contenu
Drapeau canadien et Journée des patriotes

«Pas le Mouvement Desjardins que je connais et les dirigeants le savent»

«Pas le Mouvement Desjardins que je connais et les dirigeants le savent»
Alban D'Amours, 2006 / Archives - Clement Allard / La Presse Canadienne

À l'occasion de la Journée nationale des patriotes, qui avait lieu le 20 mai, le Mouvement Desjardins a utilisé une image utilisant le drapeau canadien pour expliquer que les succursales étaient fermées en raison du jour férié. Un choix d'image qui a été très mal reçu par plusieurs personnes au Québec.

Alors que l'institution s'est tout d'abord défendue de toute implication au sujet de cette bourde de communication, elle a finalement reconnu sa responsabilité cette semaine.

Ce vendredi, le quotidien La Presse publie toutefois une lettre ouverte de l'ancien président du Mouvement Desjardins de 2000 à 2008, Alban D'Amours.

Dans cette lettre, il se demande où loge l'âme du Mouvement Desjardins.


À l'occasion d'un entretien au micro de Louis Lacroix, écoutez Alban D'Amours, qui a été perçue cette gaffe comme une offense à la mémoire des patriotes québécois.


Il souligne l'importance de l'héritage coopératif de l'organisation, sa contribution au développement économique du Québec et la nécessité de maintenir une proximité avec les membres, malgré les défis technologiques et les changements dans la prestation des services.

«Desjardins, c'est 125 ans à bâtir l'histoire du Québec, à servir les Québécois et Québécoises, à être là pour répondre à leurs besoins tant personnels que ceux de développement économique. Et cet événement, c'est un événement malheureux. Ce n'est pas le Mouvement Desjardins que je connais et les dirigeants actuels le savent aussi.»

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Louis Lacroix

Quatrième édition de la Marche pour la dignité de la Maison St-Raphaël
Majorité numérique: «J'ai un profond malaise» -Frédéric Labelle
Un des plus gros événements de lutte de l'année arrive à Montréal

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Sans réserve
En direct
En ondes jusqu’à 15:00