Aller au contenu
Entrevue avec le DG de l'ARTM

«Trouver des sources de revenus différentes ou réduire les dépenses»

«Trouver des sources de revenus différentes ou réduire les dépenses»
Benoit Gendron, patron de l'ARTM / Courtoisie ARTM.quebec

L'Autorité régionale de transport métropolitain (ARTM) envisage trois scénarios pour gérer le déficit monstre évalué à 561 millions $ pour 2025.

En entrevue au micro de Paul Arcand, mardi, le directeur général de cette agence, Benoît Gendron, évoque ainsi une augmentation des quotes-parts municipales, la réduction des dépenses et l'instauration d'une taxe sur l'immatriculation des véhicules.

«Vous connaissez l'ampleur du déficit. Il est clair que, dans la mesure où le gouvernement se retire graduellement du financement, c'est-à-dire qu'il ne finance que la partie conjoncturelle qui va disparaître à un moment donné, c'est-à-dire que les effets de la pandémie vont disparaître, il faut trouver, nous autres, des sources de revenus différentes ou réduire les dépenses. Je n'ai plus d'autre place.»

Une autre rencontre avec la ministre Guilbault est prévue le 24 mai.

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Paul Arcand

Fabien Cloutier jase de ses achats à la SQDC et du déménagement de Montréal
«Les gens ne vont pas résister à explorer la plus grande réserve de pétrole»
Système Phénix: «C'est un fiasco sur le plan numérique et à dimension humaine»

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Sans réserve
En direct
En ondes jusqu’à 15:00