Aller au contenu
Une quinzaine d'enseignants en une année

Enseignants: à quand plus de stabilité pour les jeunes au Québec?

Enseignants: à quand plus de stabilité pour les jeunes au Québec?
Enseignante dans une classe avec ses élèves / Photo : skynesher / E+ / Getty Images

Des jeunes d’une classe de première année dans une école de Montréal ont vu une quinzaine d'enseignants défiler devant eux depuis le début de l’année. C'est ce que révèle un article de La Presse, mercredi.

À quand plus de stabilité en termes d'enseignement pour les jeunes au Québec? Éric Gingras, président de la Centrale des syndicats du Québec, aborde le sujet, mercredi, au micro de Luc Ferrandez. 

Il reconnaît d'abord cette situation, causée par la pénurie d'enseignants et les règles syndicales. 

«Mais globalement, la réalité, c'est que lorsque l'employeur intervient auprès d'un syndicat, malgré certaines règles, elles ont aussi été établies pour vraiment avoir un ordre, des choix, etc. Laisser madame Y là et envoyer donc l'autre dame X, sur un autre contrat en attendant, ça se fait présentement. Encore faut-il que l'employeur soit bien au fait de ce qui se fait dans chacune des écoles. Et bien souvent, il y a des enjeux, là!»

Il explique que la pénurie de main-d'œuvre est à l'origine de la situation. En effet, certaines personnes qualifiées ou non se rendent compte de la lourdeur de la tâche et décident de quitter le domaine. En ce qui concerne les règles syndicales, il souligne que certaines choses très bien encadrées ne peuvent être faites autrement.

«Une femme enceinte, un congé de paternité, une maladie, bien, c'est encadré, c'est prévu même dans les chartes, etc.» 

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Luc Ferrandez

De ces abus subis par les travailleurs étrangers temporaires au Québec
La relève du CH : «C'est de bon augure» -Meeker Guerrier
«J'ai eu beaucoup d'écueils à surmonter, mais c'est le propre d'un entrepreneur»

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Les amateurs de sports
En direct
En ondes jusqu’à 00:00